Avr 11 2017

La voie Advaitique ou la non dualité

Sankaracharya a fondé « l’advaita », ou non-dualisme, la plus importante école de philosophie indienne relative à l’interprétation des aphorismes du Vedanta formulés par le grand instructeur Vyasa, notamment les Brahma Sutra et les Upanishad.Advaita_Acarya.jpg

Shankara à repris le message fondamental des Upanishad, contenu dans la formule
« tat tvam asi », c’est-à-dire « tu es cela », qui établit la relation entre l’âme
individuelle et l’esprit universel
Selon lui, les deux sont identiques. Cependant, l’ignorance empêche de comprendre la nature non dualiste universelle de l’ Être pur.

L’homme qui ne possède pas de connaissance réelle cherche aveuglément son identité dans le monde phénoménal. Il reste enlisé dans ce monde, subissant les cycles d’existences et de morts que chaque être non réalisé supporte en conséquence de son karma.

Grâce à la connaissance adéquate du vedanta, l’être se rend compte que sa véritable nature est identique au brahman, et par cette auto-réalisation, parvient au moksha (dégagement du samsara et du karma) et au nirvana.

L’action juste éloigne des faux attachements; quand le détachement se produit l’illusion cesse, lorsque l’illusion cesse l’esprit commence a être calme et ferme .

Un esprit calme et ferme est prêt pour réaliser la Jeevan Mukti , la libération dans cette vie même. Lire la suite


Avr 11 2017

Citation du jour : Restez dans l’Inconnu, l’Immuable, la Vérité.

« Tout ce à quoi vous êtes attaché, tout ce que vous aimez
et tout ce que vous connaissez disparaîtra un jour.

Savoir cela, et savoir que le monde est une création de votre mental,
ce monde dans lequel vous jouez et dont vous souffrez,
voilà le discernement.

Discernez le réel de l’irréel ;
ce qui est connu est irréel, et va et vient.
Ainsi, restez dans l’Inconnu, l’Immuable, la Vérité. »

Sri Poonja

Source: http://cequiest.blogg.org


Avr 11 2017

Pourquoi Certains Sont-Ils Aimés et D’autres Rejetés?

La-Minute-De-Conscience.com/presence/

 

Yuri Réponds à une question sur la nature des relations et ce qui les supportent.


Avr 11 2017

Mathieu Martel : Quel est le lien entre la non-dualité et la philosophie?

ENTREVUE EXCLUSIVE DES « INVITÉ DE MARC »

AUTRES CAPSULES, TEXTES ET PROCHAINES CONFÉRENCES : PORTRAIT NON-DUALISTE – MATHIEU MARTEL

Avr 11 2017

NON DUALITÉ ET ÉVOLUTION.

De quelle nature est la relativisation de la morale et plus généralement de la pensée rationnelle en vue d’agir  produite par la réalisation non duelle ?
Si tout est cela, comment pourrait-on juger que telle chose est moins cela que le reste ? Dès lors comment pourrait-on tenir pour vraie absolument que telle chose est mal et ne devrait plus exister ? Tout ce qui est étant l’expression de cela, puisque ce fait criminel est, il doit être accepté.
Toutefois si j’assiste à un crime et que je passe indifférent mon chemin en acceptant que ceci existe, du point de vue moral ne suis-je pas coupable de non assistance à personne en danger ?
La non-dualité est l’acceptation de ce qui est ici et maintenant sans passer par aucune réflexion. Ce qui surgit dans l’espace de conscience y est accueilli directement sans jugement aucun. Avant même que nous y pensions ce qui est vu est vu sans jugement.
Mais ce donné immédiat non duelle n’empêche pas une réflexion d’apparaître en vue d’une action par rapport à la situation acceptée et voulue du point de vue non duelle.
On peut aisément constater que l’expérience non duelle du point de vue de la réflexion qui s’y génère pour agir ne semble pas toujours semblable. La conscience de Cela ne semble plus dès lors engendrer le même type d’action. La non dualité du Bushido est-elle compatible avec la non-dualité de la mystique Rhénane ? La non dualité versus Guénon est-elle du point de vue politique la non dualité versus Sri Aurobindo ? Et au fond la non dualité du tyrannosaure est-elle en terme d’action de la même nature que celle des hominidés ?
Certains diront que parmi ces expériences de non dualité certaines sont authentiques tandis que d’autres ne le sont pas. Quant à nous, il nous semble premièrement que CELA n’exclut aucune possibilité d’être et d’action. Et deuxièmement CELA dirigeant l’action d’un sujet l’ayant réalisé, CELA est toujours pleinement conscient de lui mais dès lors qu’il prend conscience de lui par le biais d’un sujet , il y a une vision de CELA par CELA par un certain filtre.
Acceptant cette finitude radicale au cœur de notre réalisation de CELA nous apprendrons à faire preuve d’une certaine humilité sur la profondeur de notre vision de CELA filtrée qu’elle est par notre mentalité humaine. Et nous avons l’idée spécifiquement humaine d’un déchirement des limites de notre finitude au cœur même de notre réalisation de CELA : certains d’entre nous portent à la fois le sens de l’humilité quant à la réalisation non duelle et l’ambition d’œuvrer à rendre notre vision de CELA de moins en moins filtrée par notre finitude. Et héritant de plusieurs directions afin de dépasser ce filtre, nous prenons conscience qu’il pourrait y avoir une évolution de plus en plus consciente de Vision individualisée de CELA.
Nous n’adhérons donc pas à une non dualité qui nie l’évolution. Le tyrannosaure qui comme la plupart des animaux pouvait être l’expression non duelle de CELA ne la niait pas, il l’ignorait. On peut vraiment se demander si celui qui nie l’évolution du point de vue de la non dualité est ignorant ou si en lui malgré la lumière de la non dualité il y a une perversion quelconque.Au final il n’y a personne à convaincre de quoi que ce soit, il y aura ceux qui franchiront un seuil évolutif en découvrant en eux la dimension de CELA QUI FAIT CONSCIEMMENT LE CHEMIN DE L’ÉVOLUTION et il y aura ceux qui n’auront pas conscience de cette dimension parce que CELA PAR EUX L’IGNORE.