Mai 14 2017

Hommage à Coluche- Sois fainéant ! ou conseil à un nourisson


A toi l’enfant qui viens de naître
Je dois dire pour être honnête
Que c’est pas en travaillant
Qu’on trouve le bonheur sur Terre
J’en veux l’exemple que mon père
Qui vit l’jour de son enterr’ment
Qu’il était l’plus riche du cim’tière

Soit fainéant sois fainéant
Tu vivras content
Sois fainéant, sois fainéant
Tu vivras longtemps

Plutôt que d’apprendre à l’école
Baise et collectionne les véroles
La méd’cine fait quelques progrès
Tandis qu’à gagner du bagage
Tu n’aboutirais qu’au chômage
Où déjà sont entassés
Ceux qu’ont cru en la société

Sois fainéant, sois fainéant
Tu vivras content
Sois fainéant, sois fainéant
Tu vivras longtemps

Moins tu en fais, plus tu l’espères
Plus ta santé déjà précaire
Te libère de ses tourments
Gagner ta vie ne vaut pas l’coup
Attendu que tu l’as déjà
Le boulot y en a pas beaucoup
Faut le laisser à ceux qu’aiment ça

Soit fainéant, sois fainéant
Tu vivras content
Sols fainéant, sois fainéant,
Tu vivras longtemps

Si jamais tu voles un copain
Tu en auras moins de chagrin
Que si tu n’as pas à manger
Et si t’as la main sur le cœur
N’hésite pas à la couper
Tu entendras moins les moqueurs
Si c’est toi qui les a roulés

Sois fainéant, sois fainéant
Tu vivras content
Sois fainéant, sois fainéant.
Tu vivras longtemps

Si jamais tu voles un couillon
Qui t’envoie tout droit en prison
Dis-toi qu’il est plus mal logé
Car pour payer ta pitance
Tandis que tu f’ras pénitence
Lui qu’est si fier de t’enfermer
Faudra encore qu’il aille bosser

Sois fainéant, sois fainéant
Tu vivras content
Sois fainéant, sois fainéant,
Tu vivras longtemps

Voilà c’était mon héritage
Comme tu vois j’ai fait mes bagages
Je te laisse avec ta môman
Tu perds rien, j’ai pas l’gros lot
Et tant pis pour toi si je triche
Tu s’ras p’t’être un enfant d’salaud
Mais… tu s’ras pas un fils de riche

Sois fainéant, sois fainéant
Tu vivras content
Sois fainéant, sois fainéant,
Tu vivras longtemps

M. COLUCCI / P. OLIVIER


Mai 14 2017

Observe ! / Le processus de détachement -jacOKeeffe


Mai 14 2017

La conscience et le monde (Jean Klein)

« Votre vraie nature transcende le mental et le corps.

C’est pourquoi la question « Qui suis-je? »
ne peut jamais recevoir de réponse.
Elle n’a pas de prise sur vous
tout terme de référence disparait
et vous vous éveillez au silence
qui est la toute réponse.

Etre a la recherche de vous-meme
de quelque manière que ce soit
est une perte de temps totale.
Ceci doit devenir tout a fait clair pour vous.
Ne questionnez pas sans cesse cette auto-évidence.
Vivre doit se trouver dans l’instant éternel.
N’ accumulez donc pas davantage de choses,
n’ apprenez pas de nouvelles manières de méditer
ou de vous relaxer ou de vous purifier.
Toutes ces accumulations d’états,
de sensations et de techniques
ne sont que pure vanité.
Elles appartiennent encore à la personne
qui recherche sécurité et confirmation.
Les conflits et les problèmes dérivent tous du mental
qui tente de justifier son existence.

Lorsque vous voyez cela soudainement,
dans la pure conviction de la compréhension totale
vous devenez conscient
de ce que vous n’ avez jamais cessé d’ etre
l’ insondable béatitude du Soi. »

(Jean Klein,  » La Conscience & Le monde  » )

Source : le groupe facebook «  friends of jean-klein « 

Mai 14 2017

Conseils du Dalaï Lama

20 conseils du Dalaï-lama

1. Tenez compte du fait que le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques.

2. Lorsque vous perdez, ne perdez pas la leçon.

3. Suivez les trois R : Respect de soi-même, Respect des autres, Responsabilité de tous vos actes.

4. Souvenez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance.

5. Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement. Lire la suite


Mai 14 2017

Satprem

 

 

Satprem (1923-2007)


Mai 14 2017

Nisargadatta Maharaj. La voie non-dualiste du Bhoga (André Moreau)