Juil 14 2017

Je Suis Celui qui Suis

Si l’animé est libre de choisir le comportement qu’il veut adopter, il doit être conscient que chacun des choix qu’il peut faire a déjà été prévu, dans le sens qu’il sont tous obligatoirement déjà inclus dans le Tout, et qu’à chacun d’entre eux correspond une réponse.

Si tous les choix possibles ont déjà été envisagés, toutes les réponses possibles ont elles aussi déjà été déterminées. C’est la caractéristique d’un Tout qui contient entre autres, à la fois toutes les questions, tous les choix possibles, et toutes les réponses correspondantes.

Il n’existe donc pas de choix sans réponse préétablie. Tout existe dans le Tout et n’existe que dans le Tout.

En fait, la possibilité de choix bien qu’infinie en théorie est en réalité totalement illusoire puisque tous les choix ont déjà été faits et toutes les réponses ont déjà été formulées.

Seule la possibilité est donnée à l’Animé de croire qu’il peut faire un choix jusqu’à ce qu’il prenne conscience que le seul choix qu’il puisse faire est celui de ne plus faire de choix ou, en d’autres termes, de choisir ce pourquoi il a été créé, ce pourquoi il Est, c’est-à-dire et comme le dit Ibn Arabi : « être un reflet du Tout ». Lire la suite


Juil 14 2017

Toi et Moi ne faisons qu’UN

Les messages les plus profonds sont souvent les plus simples. Peut être parce que la simplicité est le langage partagé par tous les cœurs ?
Au-delà de nos véhicules physiques, réside une vérité plus intime. Cette vérité est magnifiquement bien illustrée par cette chanson du Roi Lion. Car  NOUS SOMMES UN.
C’est une réalité que je porte profondément dans mon cœur, et lorsque le vent serra passé, je vais dire, lorsque l’Ego sera coupé de son souffle. Alors je l’espère, tous ensemble, comme des lions, Nous pourrons la chanter en concert.
A l’image du révérend King : I have a dream.

http://youtu.be/KSKfDES_T-M

 ( Simba) Dans notre vie il y’ a tant des choses qu’on voit, sans les comprendre.
Car le temps va son chemin, quels que soient nos desseins, sans nous attendre
Et pourtant tu verras, nous marcherons au près de toi quel ques soient les caprices du destin.
Comme les lions par millions par le cœur ne font plus qu’un.
Tous ensemble avec toit nous sommes qu’ Un.
( Kiara)
Pourquoi ne pourrais-je pas, simplement être moi sans votre loi ?
Puis-je faire seule mon projet ou ne suis-je que l’objet d’un grand projet ?
(Simba)
Ceux qui nous ont quittés seront là pour te guider, ton voyage vient de commencer.
Dans la peine ou la joie rien sur terre ne nous vaincrons.
Nous sommes forts ô combien nous sommes qu’UN.
Toi et moi sont pareils tout comme la terre et le ciel, une seule famille sous le soleil.
Ton courage, ton soutient, tu le trouveras chez les tiens car nos cœurs et les tiens ne font qu’ UN..

Juil 14 2017

NON DUALITE, MORALE POLITIQUE ET EVOLUTION DE LA CONSCIENCE.

Le thème de la non-dualité est un thème fondamental de la recherche spirituelle. Sur un plan métaphysique, il s’agit de savoir si la réalité est telle que le combat est père de toute chose ou si il existe un point de vue où tout ce qui est est profondément en paix. L’enjeu pratique est de savoir si la lutte, le conflit et donc les souffrances et les douleurs sont le dernier mot de l’existence individuelle ou s’il existe, d’un point de vue transcendant ces dualités, un état de paix où il n’y a qu’ UN, harmonie, etc.

Le point de vue scientifique sur l’évolution des espèces qui s’inscrit pour l’essentiel à la suite des conceptions de Darwin a souvent mis en valeur un principe de lutte pour la vie. Bien sûr certains néo-darwiniens soulignent l’avantage de la coopération voire du sacrifice du point de vue de la survie d’une espèce. Mais le titre suggestif du livre de Richard Dawkins, Le gène égoïste nous conduit de nouveau vers la lutte pour la vie : la morale animale n’est qu’au service du gène et de l’espèce…On peut s’interroger à vrai dire sur ce néodarwinisme qui manque de voir que le gène lui-même ne saurait être égoïste dans la meure où tout gène d’une espèce s’inscrit au sein d’un écosystème et plus largement au sein d’une biosphère. La lutte pour la vie s’inscrit au sein même d’un tout de la vie. Quand le commentateur animalier projette sa bestialité sur l’animalité, ne fait-il pas preuve d’anthropocentrisme ? Le lion qui mange la gazelle fait-il preuve de cruauté ? Il n’y a de bestialité que parce que nos pulsions ne sont plus régulées par des instincts ou par des sentiments centrés sur le sentiment d’incarner ici le tout de la vie…Arnaud Desjardins défendant la non-dualité écrit dans la onzième lettre de ses Lettres à une jeune disciple : »Chacun s’arroge le droit de décider ce qui est « juste » ou « injuste », qui sont les bons et qui sont les méchants, mais aucun jugement n’a jamais fait l’unanimité et l’hostilité, le mépris, la haine continuent à déchirer les humains entre eux – toujours au nom du Bien contre le Mal. Lire la suite

Juil 14 2017

Rapprochez-vous


Juil 14 2017

Éric Baret Éloignement

Ne croyez rien, ne vous accrochez a aucune vérité, aucun paradigme, aucun enseignement