Août 4 2017

Steven Norquist : L’illumination 2/

Déjà éveillé
Là, maintenant vous voyez déjà à 100 % toute la vérité qui puisse jamais exister.
Vous pensez que vous ne la voyez pas, mais il est impossible de l’éviter.
Vous êtes complètement réalisé, et il ne peut en être différemment.
La conscience simple et ordinaire que vous avez de toute chose qui
apparaît dans le monde, ou dans votre mental, est la vérité. Il n’y a rien
de plus dans l’illumination que réaliser directement que ce qui apparaît
dans la conscience, « avant » que vous vous en saisissiez, est la vérité.
La Réalité Ultime est qu’il n’y a pas et qu’il n’y a jamais eu un « vous »
qui puisse revendiquer un objet de la conscience.
Il n’y a pas de soi. L’illumination est simplement la pure conscience
impersonnelle de toute chose qui apparaît, instant après instant.
C’est le sentiment fantomatique de non-être combiné avec une clarté
saisissante. C’est une beauté dansante au-delà de toute description
terrestre, éprouvée par la vacuité.
Vous êtes cette vacuité et l’avez toujours été. Il n’y a toujours eu que
l’illumination. Il n’y a toujours eu que l’existence/conscience.
Ressentez la vacuité, votre non-être, alors que l’univers s’étend à l’infini.
Marchez dans une pièce bondée de monde sans vous trouver. Si vous
pouvez le faire, vous saurez alors que vous êtes déjà illuminé et dans
cette connaissance, vous réaliserez que vous l’avez toujours su, et 
pourtant que vous n’avez jamais existé pour le savoir.
Que vous demeuriez dans votre ignorance ou dans votre connaissance,
vous êtes arrivé.

http://perlesdebonheur.blogspot.com


Août 4 2017

L’évidence du vrai est bien avant de se perdre dans les méandres du faux

David Ciussi

« Il faut beaucoup de courage et de lucidité pour remettre en cause notre façon de penser et de raisonner, pour vaincre nos mémoires archaïques et nos dragons intérieurs. Aussi bienvenue à l’homme (ou la femme) courageux épris de liberté qui part d’ici et maintenant pour la plus noble des batailles : choisir de lâcher ses opinions, ses principes, et ses croyances pour retrouver sa véritable nature.

Pour nous, en tant qu’être humain, notre vie n’est pas une énigme à résoudre, mais une réalité à expérimenter. Lorsque la quête illusoire s’arrête, l’énergie qui était jusqu’alors focalisée pour chercher, se ressource complètement en une qualité d’existence insoupçonnée, porteuse de simplicité et d’émerveillement. »

David Cuissi

Qui est David ?

Ecrivain-philosophe, Psycho-gérontologue, Chroniqueur dans diverses revues, David Ciussi est Consultant en Sciences Humaines dans différentes universités et anime depuis plusieurs années des séminaires et conférences en France et à l’étranger. David n’a pas d’école, n’a pas d’église ni de mouvement. Il témoigne et fait signe … Son style est simple, percutant et d’une rare profondeur. Loin de se soucier de l’esthétique des phrases et de la pensée raisonnée qui sature le penseur, David nous surprend par ses jaillissements, ses rires, ses grondements et ses silences : expression authentique d’une profonde intuition et d’une présence face au mystère de la vie.

Site internet : www.davidciussi.net


Août 4 2017

le temps est maintenant


TRADUCTION de la VIDÉO

c’est maintenant. le changement est comme nous le faisons ensemble.

un battement, une sensation universelle de l’un, dans une unité de conscience.

venant du OM à la lumière de notre sagesse intérieure, étincelle de lumière.

dimensions multiples, ni bon ni mauvais, juste se sentir libre.

guerriers de l’arc en ciel, sans peur, les cœurs ouverts, créant dans l’amour avec passion

chacun à leur rythme avec l’intention de se réaliser

le cœur ouvert à l’écoute de son mouvement. A chacun de créer la joie de l’amour à chaque instant

de nourrir son élévation, libre comme l’énergie de la source, amour universel, inconditionnel

le temps est maintenant pour l’amour.

http://energie.unblog.fr


Août 4 2017

Changer notre vision du monde

http://a31.idata.over-blog.com/300x400/1/16/22/67/P1040732.jpg

 

 

Changer notre vision du monde n’implique pas un optimisme naïf, pas plus qu’une euphorie artificielle destinée à compenser l’adversité. Tant que l’insatisfaction et la frustration issues de la confusion qui règne en notre esprit seront notre lot quotidien, se répéter à longueur de temps : « je suis heureux ! » est un exercice aussi futile que repeindre un mur en ruine. La recherche du bonheur ne consiste pas à voir la « vie en rose », ni à s’aveugler sur les souffrances et les imperfections du monde.

Le bonheur n’est pas non plus un état d ‘éxaltation que l’on doit perpétuer à tout prix, mais l’élimination de toxines mentales comme la haine et l’obsession, qui empoisonnent littéralement l’esprit. Pour cela, il faut acquérir une meilleure connaissance de la façon dont fonctionne ce dernier et une perception plus juste de la réalité.

 

Extrait de Plaidoyer pour le bonheur, de Matthieu Ricard, éditions NIL

 

http://yog.lavie.over-blog.com


Août 4 2017

Ravissement contemplatif :

Plotin (élève de Platon)

« Souvent je m’éveille à moi-même, comme délié de mon corps ;
je deviens extérieur à tout ce qui m’est autre,
je me recueille à mon intime ;
je vois une beauté merveilleusement grande.
Je suis persuadé d’avoir alors plus que jamais
part au sort le meilleur;
j’exerce l’acte de vivre une vie excellente ;
je m’identifie au divin ;
j’y suis établi,
au terme de cet acte vital supérieur,
m’y voici installé au-dessus de tout autre intelligible.
Mais quand il me faut,
après cette pause dans le divin,
redescendre de l’intuition intellectuelle
à la raison discursive,
je suis dans l’embarras
et me demande
comment je puis maintenant descendre
et comment il m’est advenu que mon âme,
étant essentiellement comme elle vient de m’apparaître,
à bien pu s’enfermer dans ce corps ;
Or elle y est bel et bien ».

http://www.le-grand-vide.com

Août 4 2017

Survivre au progrès (Tout le Monde en Parle)

http://youtu.be/5xldAzIcUDY