Août 18 2017

Eddie Vedder

Voir tous les clips Eddie Vedder

Paroles et traduction de Guaranteed

Guaranteed (Garanti) Cette chanson, extraite du film « into the wild », est une sorte de manifeste de la vie vagabonde, de l’aventure, une critique de nos petites vies rangées, nos maisons qui ne sont pas des foyers mais des cages, l’homogénéisation des genres (ces ‘circles’, tout le monde devient une copie de son voisin, on est avalé par ces ‘cercles’). Et ça marche, personnellement après avoir vu le film et écouté ça j’ai envie de prendre mon sac à dos et de passer un peu de temps dehors… de vivre, tout simplement, comme il le dit si bien « I’m alive ». www.youtube.com
On bended knee is no way to be free
A genoux on ne peux être libre
Lifting up an empty cup I ask silently
En levant une tasse vide je demande en silence
That all my destinations will accept the one that’s me
Que mes prochaines destinations m’acceptent comme je suis
So I can breathe
Que je puisse respirer
Circles they grow and they swallow people whole
Des cercles s’étendent et engloutissent tout le monde
Half their lives they say goodnight to wives they’ll never know
La moitié de leur vie ils souhaitent bonne nuit à des épouses qu’ils ne connaitront jamais vraiment
Got a mind full of questions and a teacher in my soul
J’ai la tête pleine de questions et un professeur dans mon âme
And so it goes
Et c’est ainsi
Don’t come closer or I’ll have to go
Ne te rapproche pas trop ou je vais devoir y aller
Owning me like gravity are places that pull
Certains endroits m’attirent comme la gravité
If ever there was someone to keep me at home
Si jamais quelqu’un pouvait me garder à la maison
It would be you
Ça serait toi
Everyone I come across in cages they bought
Chaque personne dont je me rapproche dans les cages qu’ils s’achetent
They think of me and my wandering but I’m never what they thought
Ils pensent à moi et mon errance mais je ne suis jamais celui qu’ils pensent
Got my indignation but I’m pure in all my thoughts
Ont mon indignation mais chacune de mes pensée est pure
I’m alive
Je suis vivant
Wind i my hair I feel part of everywhere
Le vent dans les cheveux je me sens comme une partie de partout
Underneath my being is a road that disappeared
Par delà mon existence est une route qui disparait
Late at night I hear the trees they’re singing with the dead
Tard la nuit j’entend les arbres ils chantent avec la mort
Overhead
Au dessus de nos têtes
Leave it to me as I find a way to be Consider me a satellite forever orbiting
Considère moi comme un satellite continuellement en orbite
I knew all the rules but the rules did not know me
Je connaissais toutes les régles mais elles ne me connaissaient pas
Guaranteed
Garanti

http://www.lacoccinelle.net


Août 18 2017

le feu ou le désir de liberté-Poonja

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/H.W.L._Poonja


Août 18 2017

Notre Nature Véritable


Derrière les apparences de l’univers se trouve l’unique réalité : la conscience.
Elle n’est pas le centre : en dehors d’elle, il n’y a rien.
Elle est le contenant du cosmos.

Elle est aussi l’impulsion, le mouvement qui organise la vie, qui crée la variété infinie des formes et qui les résorbe.
Elle est la danse du vide.

Tout existe par sa puissance illimitée. Elle est la matrice qui féconde tout. Chaque phénomène émerge d’elle et retourne à elle. Elle est la source unique. Nous sommes nés d’elle. Nous sommes son expression.

De la conscience émane l’amour inconditionnel, sans objet, sans direction, qui pénètre toute chose. Il est l’énergie cosmique qui nous traverse, nous anime et nous porte. Nous le manifestons dès que la perception de l’unité de la vie éclot en nous.

La pensée est issue de la même source d’énergie. Mais dans son approche fragmentaire de la réalité, elle occulte cette origine.

Il n’y a rien de particulier à faire pour être ce que nous sommes de toute éternité. Tout effort est une projection de l’esprit qui se tend en vue d’acquérir quelque chose. La Réalité ne peut être objet de quête ou de méditation. Rien n’est hors d’elle.

Prenons simplement la position d’accueil de toute activité du corps et du mental.
Les manifestations innombrables ne sont pas moi, ni à moi, mais un jeu de la vie.
Demeurons silencieux, détachés de tous les phénomènes.
Notre nature véritable est paix. Elle n’est pas liée aux actions du corps et du mental.
L’ignorance est de s’identifier à ceci ou à cela.

C’est lorsque nous vivons dans notre totalité – l’espace lumineux de la pure conscience – que l’énergie de vie, expression du flot infini, peut s’épanouir librement en nous et à travers nous. Elle n’a pas d’autre but qu’elle-même. Nos actes jaillissent alors spontanément de ce vide hors du temps.
Dés que nous demeurons « en conscience » dans cet espace, nous sentons que nous nous stabilisons, car c’est notre propre substance que nous réalisons.
Notre vraie nature n’est pas un état. Elle est le déploiement continu de la vie dans notre espace de paix et de silence.

C’est l’intelligence à l’œuvre au sein de l’énergie de vie qui prend soin de nous. Ce n’est pas à nous de le faire. Elle nous porte où elle veut.
Notre existence terrestre est l’histoire de la vie qui cherche à s’accomplir en chaque être, patiemment, amoureusement. Nous sommes issus de sa vibration originelle. Nous sommes l’univers au point de sa source vibratoire, d’où jaillit l’énergie.
Là est la racine de la conscience.

La vie réside dans la conscience. Elle ne peut se déployer que dans l’espace vide, potentiel illimité, qui est notre vraie nature. C’est cela le mystère à découvrir. Il n’y en a pas d’autre.

Nous sommes conscience, c’est là notre véritable identité, de toute éternité. Nous sommes son mouvement infini, hors du temps.
Voyons-nous comme étant ce flux sans commencement ni fin, harmonisons notre rythme à sa pulsation éternelle.

Il n’y a qu’un seul appel, celui de l’espace éternel en nous. Il est notre substance véritable, le lieu vide de la pulsation unique de la vie. Cette réalité n’est pas ailleurs que là où nous vivons. Son éternité se dévoile à nous à chaque instant.

Étendons nous vers l’extérieur, participons activement au monde, le connaissant comme jeu, tout en rentrant sans cesse en nous-mêmes. Retrait et expansion sont les deux mouvements de la vie.

Ayons le courage de nous alléger de toutes les pressions de la société et partons à la découverte, solitaire, de la réalité. C’est notre dignité d’humain de nous relier en conscience à l’essence de notre être.

Simplifions-nous, dépouillons-nous, et dans ce vide, nous découvrirons l’intelligence de la vie à l’œuvre.

http://www.laconscience-espace.com


Août 18 2017

« Portrait-robot » des sans-ego

 

  • Tout d’abord, il est clair qu’ils ont gardé leur individualité et sont loin d’être standardisés, encore moins des robots ! Leur caractère et leur tournure d’esprit demeurent, même s’ils ont évolué. Certains sont fougueux (et le demeurent), d’autres calmes et paisibles, d’autres très actifs, d’autres absolument inactifs…
  • La paix intérieure, dans les épreuves comme dans les joies de l’existence. Cette paix n’est pas menacée par les drames, les maladies, ni même les tortures. Appelée apatheia dans le monde orthodoxe, elle est aussi la « Paix qui dépasse tout sentiment » (Saint Paul).
  • Le détachement des choses du monde. Même s’ils vivent dans le monde, « ils ne sont pas du monde », comme disait Jésus. Ce même détachement concerne à la fois leur propre vie, celle des autres et les événements dans lesquels ils évoluent.
  • L’absence de peur, en particulier celle de la mort, qui n’est pour eux qu’une formalité administrative ! Elle concerne aussi les autres peurs existentielles telles que la peur de manquer, la peur du lendemain, la peur de ceci ou de cela.
  • La conscience ancrée dans l’éternel présent. Le passé ne les taraude pas et l’avenir ne les inquiète pas.
  • L’absence de volonté propre. Le « je veux » a disparu au profit de « ce qui doit être ».
  • L’abandon à la volonté divine, à la divine Providence, à ce qui est.
  • La bienveillance envers tous. Même s’ils peuvent avoir des préférences au niveau relatif, leur amour s’écoule d’une manière uniforme sur tout et sur tous. Lire la suite

Août 18 2017

Don’t Worry, Be Happy Bobby McFerrin

Paroles et traduction de Don’t Worry, Be Happy

Don’t Worry, Be Happy (T’en Fais Pas, Sois Heureux)

Here’s a little song I wrote
Voici une petite chanson que j’ai écrite Lire la suite