Sep 3 2017

Connais-toi toi-même

J’aime beaucoup ce qui y est dit mais la musique donne envie de tuer, donc coupez le son.Si vous aimez la musique du vidéo, c’est correct mais moi j’ ai crucifié tout le monde à la maison.

 

http://youtu.be/H98LgY5wPSw

 

L’ignorance est le manque de compréhension de soi-même

Krishnamurti

Qu’est-ce que je suis?

José Leroy et Catherine Harding (Le disciple et la femme de Douglas)

 

 


Sep 3 2017

Citation du jour : Le piège

« En dépit des apparences, nous ne sommes jamais piégés par la situation où nous sommes. Le piège est toujours qui nous sommes. »

Guy Finley

Source : Extrait tiré du livre « Les clés pour lâcher prise », Guy Finley
Photo : Photos Libres

Sep 3 2017

Accueillir le moment présent

Pascal Hastir

Les repères de Languirand vous invites dans le salon « Puits de Lumières » pour un exercice pratique vous permettant d’accueillir le moment présent par Pascal Hastir, conférencier et accompagnateur.

Je vous suggère fortement les autres vidéos de monsieur Hastir dans le salon « Puits de Lumières » afin de faire  l’expérience des enseignements d’Eckhart Tolle par la pratique d’exercices simples.

Pascal Hastir

 

 


Sep 3 2017

MOOJI – CE QUE LE BOUDDHA A DECOUVERT


Sep 3 2017

Le salut par les catastrophes

André Moreau adore les catastrophes parce qu’elles nous tiennent éveillés. Il voit en elles une source d’informations enrichissantes pour l’humanité. Chaque fois qu’il est confronté à un grave problème, son intelligence tressaille de joie. Il voit dans tous nos maux le fumier dont le bien a besoin pour devenir le mieux. Bien sûr nos gouvernements ne partagent pas son enthousiasme pour les catastrophes. Ils voudraient les citoyens paisibles et soumis, car toute rébellion de leur part remettrait en cause leur autorité. Mais s’éveiller, c’est refuser de se soumettre, c’est obliger son système nerveux à s’enrichir des chocs qu’il reçoit. Les humains ne se sont pas programmé un bel avenir. Ils attendent l’Apocalypse avec ferveur. Plusieurs sont déjà déçus de ne pas la voir se produire aussi rapidement qu’ils le souhaiteraient. Le monde s’en va chez le diable, mais il reste sur terre des hommes et des femmes qui ont le goût de l’infini, qui veulent se sentir Dieu. Vivre ainsi, c’est tout se permettre. Comprenez-moi bien ici, il ne s’agit pas de finir ses jours en taule. Comme le dit Cocteau, il faut savoir jusqu’où aller trop loin. Le contrôle de soi est destructeur et maladif. L’individu réalisé ne se maîtrise jamais. Il se laisse être, il s’autorise à être sans restriction d’aucune sorte, il s’exprime totalement. Il vit sur les cimes. C’est un être pur qui n’hésite pas à balayer les vingt siècles de malheur chrétien que nous venons de traverser pour les remplacer par l’expérience tout embrassante de l’être.

Source: http://jovialiste.ca/jovial/moreau.htm

 

Prochaine conférence « Invité de Marc » : Clés pour sortir de l’hypnose collective le jeudi 8 septembre 2011 @ 19h30 


Sep 3 2017

Le Parcours immobile (André Moreau)