Oct 6 2017

Henry David THOREAU

Henry David Thoreau

– Le jour se lève seulement à mon éveil.

– Seul se lève le jour pour lequel nous sommes prêts.

– Si quelqu’un marche avec confiance dans la direction de ses rêves et essaie de vivre la vie qu’il a imaginée, il aura un succès auquel il est inhabituel de s’attendre.

– Quelle flamme pourrait égaler le rayon de soleil d’un jour d’hiver ?

– Dites ce que vous avez à dire et non ce que vous devez dire. N’importe quelle vérité vaut mieux que faire semblant.

– Si vous avez fait des châteaux en l’air, vous n’avez pas travaillé en vain, car c’est là que tous devraient être. Maintenant, mettez dessous les fondations.

– Par-dessus tout, nous ne pouvons nous permettre de vivre hors du présent. Béni soit celui qui ne perd pas un instant de sa vie à se souvenir du passé.

– Mon ami est celui qui m’accepte tel que je suis.

– Pour bien des gens, la vie est une lente désespérance.

– Ce qu’un homme pense de lui-même, voilà ce qui règle ou plutôt indique son destin.

– Celui qui veut être un homme doit être anticonformiste.

– Les choses ne changent pas, c’est nous qui changeons.

– La nature à chaque instant s’occupe de votre bien-être. Elle n’a pas d’autre fin. Ne lui résistez pas.

http://jolouvet.free.fr

 

 


Oct 6 2017

On fait ce que l’on veut ?

Nous faisons ce que nous voulons, oui… Mais ce n’est pas nous qui décidons de ce que nous voulons…

http://ventdeveil.blogspot.com

Oct 6 2017

Mythe de l’Humanité : Jésus

Comment pouvait être le Jésus des origines?Pendant longtemps la vision de la gnose était rejetée par l`Église souvent, avec violence.Cet excellent documentaire de 2 fois 50 minutes, nous présente un Jésus débarrassé des structures de la religion et avec l`Évangile de Thomas,le célèbre barbu nous parle de l`Un.Ce retour aux sources nous dresse le portrait  d`un simple homme illuminé, plus proche d`un grand sage que du fils unique de Dieu tel qu`on nous l`a trop souvent présenté.Jésus un mythe tout simplement?Fort probable, lire le document qui suit le documentaire.

 

 

 

1ère partie
http://www.ubest1.com/user/Evangelizt5/video/16662
2ème partie
http://www.ubest1.com/user/Evangelizt5/video/16668
3ème partie
http://www.ubest1.com/user/Evangelizt5/video/16674

4ème partie
http://www.ubest1.com/user/Evangelizt5/video/16680

Document d`une cinquantaine de pages qui résume très bien sur ce que l`on connait sur la véracité et l`historicité de Jésus

http://www.alliancespirite.org/dossiers/l-enigme-jesus-6.html#


Oct 6 2017

Critères pour un couple réussi

D’après Swami Prajnanpad, les critères pour réussir son couple comme voie spirituelle :

« Le sentiment de ne plus être seul(e) », d’être deux compagnons qui partagent leurs existences, leurs différences, leurs goûts communs, leur amitié, leur complicité.

« L’aisance, le bien-être » : pas de drames, pas de tragédie, certains couples : dès qu’on est ensemble, tout se dénoue, tout s’arrange, tout se passe bien. Et il y a comme une malédiction sur d’autres couples : tout est grinçant, ça ne marche jamais, dès qu’ils tentent quelque chose, ça rate; ils ne se comprennent pas, c’est le malentendu tout le temps.

« Deux natures qui ne soient pas trop différentes » : complémentaires oui, mais pas trop différentes.

« Une confiance, une foi complète en l’autre ». Elle ne peut pas me faire de mal, il ne peut pas me faire de mal. Comme un petit enfant qui a une confiance absolue en sa mère. Je ne dis pas que vous devez avoir une attitude infantile vis-à-vis de votre époux ou de votre épouse; mais vous pouvez retrouver un coeur d’enfant confiant. Et après tout, le Christ a bien dit : « Si vous ne redevenez pareils à de petits enfants, vous n’entrerez pas au Royaume des Cieux ». Puissiez-vous ressentir une complète confiance qui n’éprouve aucune nécessité de se méfier, d’avoir peur ou de se protéger.

Enfin, « une intense impulsion à vouloir rendre l’autre heureux »: trouver son bonheur dans le bonheur de l’autre. Si cette impulsion est réciproque, si chacun trouve son bonheur dans le bonheur de l’autre, les deux sont évidemment comblés.

Extrait du livre d’Arnaud Desjardins – Pour une vie réussie, un amour réussi – La table ronde

divers 167
Photo de Roger Sensevy

http://presencedamour.over-blog.fr


Oct 6 2017

Nous sommes la force vitale de l’univers – Jill Bolte Taylor

Nous sommes la force vitale de l’univers

Nous sommes des êtres d’énergie, connectés les uns avec les autres, par le biais de la conscience de notre cerveau droit, comme une seule famille humaine. Et, ici et maintenant, nous sommes tous des frères et soeurs sur cette planète, afin de rendre ce monde meilleur. Et, en ce moment même, nous sommes parfaits. Nous sommes complets. Et nous sommes beaux.

Jill Bolte Taylor est une neurologue de Harvard. Elle dédie sa vie à cette discipline quand son frère est diagnostiqué de schizophrénie. Vers 30 ans, elle est elle-même frappée d’une attaque cérébrale dont elle mettra 8 ans à se remettre entièrement.

Lors d’une conférence (voir ci-dessous), Jill Bolte Taylor relate l’attaque cérébrale telle qu’elle l’a vécue. Elle explique très bien le fonctionnement différent des lobes droite et gauche du cerveau. Elle évoque un sentiment mystique qu’elle nomme Nirvana et qui est aussi rapporté par les personnes ayant vécu une expérience de mort imminente.

Jill Bolte Taylor apporte un cerveau humain sur scène pour évoquer sa propre attaque cérébrale. Chercheuse psychiatre, elle replonge dans ce moment de sa vie. En elle, la femme se sait coupée du monde, la scientifique analyse l’expérience hors norme. « Cette attaque m’a plus appris sur le cerveau que toute ma carrière académique. » Elle raconte la douleur, les sensations qui s’en vont, celles qui viennent. L’instinct de survie et le nirvana. Privée de son hémisphère gauche, elle expérimente la communion avec le tout, la disparition du « je ». « J’ai découvert le « nous » à l’intérieur de moi. » En larmes, elle replace ses longs cheveux argent, conclut : « Qui sommes-nous ? Nous sommes la force de vie de cet univers, avec une dextérité manuelle, deux esprits cognitifs et la capacité de choisir qui nous sommes. » Lire la suite


Oct 6 2017

L’homme qui plantait des arbres-Frédérick Back (ou l’ art de semer un futur pour nos enfants)

La non-dualité c’ est vivre ici et maintenant mais ce n’ est pas pour soulager nos petits égos et nos petits plaisirs immédiats,c’ est enrichir la vie par notre Présence pour en tirer ce qu’ il y a de meilleure en nous.Par toute l’ amour au sein de nos actes,nos enfants en récolteront les fruits et leurs gratitudes seront nos véritables salaires

Gougou

 

 

Il y raconte la vie d’un homme en Provence, qui redonne vie à une terre aride en y semant des glands de chêne.

L’auteur a volontairement mis le texte dans le domaine public à sa création, et celui-ci a été traduit dans de nombreuses langues. (Voir une copie de ce courrier de Jean Giono).

Cela a inspiré plusieurs replantations de forêt, notamment en Provence (France) et au Canada.