Nov 5 2017

En vérité, vos chemins de vie sont des merveilles du plan divin

Par John Smallman.

Le temps d’attente est presque fini. Vous avez lutté longtemps et durement pour atteindre le moment où vous vous éveillerez, et je vous assure que vous ne serez pas déçus. Continuez à vous concentrer pour maintenir des attitudes d’amour à chaque instant car cela vous permet de vous comporter de façon appropriée dans chaque situation et ceci renforce votre intention et votre capacité à le faire. C’est, en fait, une permission de votre véritable Moi, celui que vous êtes vraiment, de briller à travers votre forme physique, apportant et partageant la paix et l’amour dans toutes vos relations, et aidant les autres à reconnaître leur véritable Moi dans la sécurité de votre champ d’énergie d’amour et d’acceptation.

Vous – toute l’humanité – êtes extrêmement puissants, des créations divines qui ont caché cet aspect de vous-mêmes en vous enterrant dans l’illusion que vous avez prise pour la réalité. Le moment où cette erreur sera corrigée approche à grands pas pendant que vous travaillez à démontrer l’efficacité des attitudes d’amour et d’acception dans votre vie quotidienne. Beaucoup d’entre vous ont beaucoup souffert au cours des éons, et maintenant, en seulement quelques années, vous libérez la multitude de barrières défensives que vous aviez construites en tentant vainement de vous protéger des dangers et des souffrances qui semblaient toujours vous menacer.

Comme vous poursuivez ce processus de libération, c’est un peu comme si vous aviez vécu enfermés dans une maison aux fenêtres très sales et vous étiez appuyés sur une ou deux bougies pour vous permettre de voir quelque chose. Maintenant que vous avez commencé à nettoyer les fenêtres, laissant passer la lumière du jour sans restriction, le résultat que vous pouvez voir vous étonne. Vous êtes entourés de la plus belle sélection de trésors inestimables – l’amour, la compassion, l’acceptation, le pardon, la compréhension, la lumière et la paix – vous menant à détruire définitivement ce que vous aviez apprécié démesurément jusqu’à ce que vous ayez commencé le nettoyage de vos fenêtres, à savoir : l’obscurité, la peur, la colère, le scepticisme et la méfiance. Le sentiment de liberté que vous ressentez, alors que vous passez par ce processus, est édifiant et inspirant, et voir chaque chose dans la brillante lumière du jour, vous exalte.

Ce processus de libération, d’acceptation, et de clarification vous mènera inévitablement vers votre éveil, alors que vous devenez plus conscients de la puissance de l’Amour qui est au cœur de votre être, cela se renforcera et s’intensifiera tandis que vous relâchez et rejetez les attitudes, les croyances et les habitudes comportementales qui ne vous servent plus. Vraiment les chemins que chacun de vous suit vers son éveil, sont des merveilles de planification divine, et chacun de vous a été intensément impliqué dans leur création parce qu’ils avaient besoin d’être précisément adaptés à vos besoins individuels. Rappelez-vous fréquemment de cela : « Le chemin que je suis en train de suivre a été créé juste pour moi et personne d’autre, et il est absolument parfait. Tout ce que je dois faire est de l’accepter sans réserve et de demander des conseils pour comprendre et apprendre les leçons qu’il me donne ».

L’acceptation de là où vous êtes est la clé. Si vous pestez contre les situations dans lesquelles vous vous trouvez, vous ne verrez pas, et encore moins ne comprendrez ou n’apprendrez, les leçons qui vous sont offertes et que vous avez décidé d’intégrer, sous guidance divine, dans votre parcours de vie. Souvent, vous le trouverez confus et troublant; mais si vous l’acceptez et observez comment vous vous sentez, la raison pour laquelle vous l’avez choisi vous deviendra évidente. Demandez toujours à vos guides spirituels de vous aider à le comprendre, c’est pourquoi ils sont toujours avec vous, désirant seulement vous aider à apprendre rapidement et facilement, de sorte que vous puissiez retourner à la Maison dans la gloire qui vous attend.

Avec tout mon amour,

Saul – 13.11.2011 – Traduit par Christine pour Du Tout et du Rien.

Source originale (en anglais).

Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)


Nov 5 2017

Seule une liberté spirituelle et intérieure peut créer un ordre humain parfait.

5eb82.jpg

Mieux vaut relire les Sages idéalistes que  perdre son temps à écouter les discours fumeux des petits politiciens démagogues

  » Bien qu’elle n’ait pas encore trouvé la forme sûre, la pensée anarchiste ne peut manquer de se répandre à mesure que grandira la pression de la société sur l’individu, car cette pression opprime abusivement un élément nécessaire à la perfection humaine.
Nous n’attacherons pas ici beaucoup d’importance à l’anarchisme grossier, vitaliste ou violent […]. Pour assurer la coordination et prévenir les heurts et les conflits au milieu de ces contacts constants, un autre pouvoir que celui de l’intellect éclairé est nécessaire. La pensée anarchiste trouve cet autre pouvoir dans une sympathie humaine naturelle qui, si on lui donne le champ libre et les conditions qu’il faut, devrait garantir une coopération naturelle […].  Une libre égalité fondée sur une coopération spontanée, et non sur la force gouvernementale ni sur la contrainte sociale, tel est l’idéal anarchiste le plus haut.[…]Mais la nature humaine est une nature de transition […] nous sommes finalement contraints de viser plus haut et d’aller plus loin. Un anarchisme spirituel ou spiritualisé pourrait sembler plus proche de la vraie solution, ou du moins la pressentir de loin.[…] si l’on tient compte de l’impuissance d’aucun « isme » à exprimer la vérité de l’Esprit qui dépasse tous ces compartimentages […]La solution ne se trouve pas dans la raison, mais dans l’âme de l’homme, dans ses tendances spirituelles. Seule une liberté spirituelle et intérieure peut créer un ordre humain parfait. Seule une illumination spirituelle plus haute que les lumières rationnelles peut éclairer la nature vitale de l’homme et imposer l’harmonie à ses recherches égoïstes, à ses antagonismes et ses discordes.  »

« La vie échappe aux formules et aux systèmes que notre raison s’efforce de lui imposer ; elle s’avère trop complexe, trop pleine de potentialités infinies pour se laisser tyranniser par l’intellect arbitraire de l’homme… Toute la difficulté vient de ce qu’à la base de notre
vie et de notre existence, il y a quelque chose que l’intellect ne pourra jamais soumettre à son contrôle : l’Absolu, l’infini »

Sri Aurobindo .

Changer le monde et changer soi-même

 

 


Nov 5 2017

L’économie actuelle par Eckhart Tolle

Eckhart Tolle, auteur de deux livres: Le Pouvoir du Moment Présent et Nouvelle Terre, nous partage sa perception de la situation mondiale actuelle et de l’effondrement des structures mises en place par une conscience qui s’effrite. Il serait nécessaire que ces structures s’effondrent une bonne fois pour toutes, pour qu’une nouvelle émerge.


Nov 5 2017

Transmettre la Lumière

Donc au moment où nous conceptualisons, nous commençons à perdre contact avec la réalité, est-ce cela que vous nous dites ?

Oui, vous êtes isolé et, je dirais, vous perdez le réel. Il n’y a pas de redite dans la vie, c’est nous qui lui surimposons des redites.

Alors que faire dans cette situation, se contenter de regarder les jeux de la pensée ?

Vous prendrez conscience des moments où votre environnement se rapporte à vous comme à une personne. Vous verrez que si la chose est satisfaisante et sûre pour vous, vous vous identifiez à elle. Mais si elle comporte une insécurité, alors vous la refoulez dans l’inconscient, vous l’écartez et vous vous dérobez. C’est généralement ainsi que les choses se passent. Aussi je dirais : penchez-vous sur la façon dont vous vous comportez dans la vie de tous les jours, explorez sans chercher à critiquer ou à justifier. Simplement prenez note; c’est suffisant. Au moment où vous notez que vous regardez toujours votre environnement du point de vue de votre personnalité, que c’est un fait, alors il se produit un arrêt. Voyez comment cette perception directe agit sur vous. C’est important. Vous le voyez, il y a un arrêt, et vous observez votre réaction. La totalité de votre organisme psychosomatique y participe.

Il est donc plus profitable d’observer sa personnalité que de s’acharner à l’anéantir ?

Absolument ! Mais cette façon d’observer n’a rien à voir avec la concentration, c’est simplement en être conscient. Lire la suite


Nov 5 2017

A Propos de l’éveil…

L’éveil est la reconnaissance de qui nous sommes vraiment. C’est tout. Dit autrement, c’est la radiation du «je».  Que reste-t-il quand il n’y a plus de «je» avec ses concepts, ses goûts, ses intentions, ses peurs et ses plaisirs ? Il ne reste rien, que du vide plein de vie. Quand je ne suis plus rien, alors je peux être un avec tout. S’éveiller ou réaliser le Soi c’est prendre conscience que nous sommes un espace infini. C’est la découverte qu’il n’y a pas d’individualité, pas de séparation, de dualité. Tout ça, ce sont des illusions. Quand toutes ces illusions s’effondrent, il ne reste qu’une Présence silencieuse.

Cette prise de conscience se fait parfois dans la plus grande simplicité, d’autres vivent une expérience plus marquante. L’expérience n’est pas très importante, ce qui compte c’est la découverte de Soi et la libération de l’emprise de l’égo. La personne devient simplement consciente qu’elle est Un. Elle voit que le moi n’existe plus. L’idée du moi et de l’autre est disparue pour faire place à l’Indivisé. Il n’y a pas de chemin pour s’éveiller. Ce serait inutile car vous êtes déjà éveillés. Il n’y a rien à faire pour s’éveiller et rien de ce vous pouvez faire ne va déclencher l’éveil. Puisque le «je» individuel n’existe pas, rien ne vient de vous. C’est la Source qui s’exprime à travers vous. Alors pourquoi méditer, lire des livres ou faire des stages ? Que vous soyez en mesure de reconnaître, ou pas, que l’impulsion ne vient pas de votre individualité, mais de la totalité n’est pas très important. Si «Ça» vous dit de le faire, alors faites-le. Comment pourrait-il en être autrement ? Lire la suite