Wouf ! Dit le chien

Nous ne savons pas vraiment ce que nous sommes, et celui qui dit “je suis”. En fait, c’est notre cœur qui s’exprime. Mais, il semble qu’il y ait toujours un imposteur pour s’approprier l’affirmation. Cet imposteur est notre propre image. Ce reflet pour lequel nous nous prenons. Pourquoi poser des questions ? Pourquoi chercher ? Pourquoi espérer ? Il n’y a que le cœur ici-bas. Il n’y a personne d’autre, pas de passé, pas d’avenir, seulement la pure Présence. Nous sommes la Présence repliée sur elle-même, enivrée de concepts. Nous buvons nos propres paroles, nous nous saoulons de chaque mot. Cependant, rien de ce qui est dit n’est vrai. Seule l’Ouverture, cet éclat qui est là, est vérité.
Peut-être, devrions-nous aboyer, afin d’exorciser le mirage du langage ! Wouf ! Envolées les belles paroles qui nous “perdent” dans les histoires. Wouf !

http://www.denismarie.net

Leave a Reply