Mar 19 2017

« Tout est parfait dans la vie! » -Gougou

 

Denis Gougeon

« Tout est parfait dans la vie. Ce n’est pas clair et limpide de prime abord, mais lorsque tu observes la vie dans un silence pénétrant et sans effort, tout prend son sens. » -Gougou

Ce texte est un extrait de la dernière correspondance que j’ai eu avec Denis.
 
Merci de ta présence et ta sagesse. -ML

 

 


Jan 3 2017

Ce monde n’est qu’une illusion

« L’actualité n’est pas gai, mais on ne fait pas de fumée sans feu…….Le conditionnement, c’est aussi accepter que l’actualité correspond à la réalité, quel drôle de hasard que cette conjugaison d’évènements tragiques depuis 2008 ! Et cette merveilleuse loi des séries visibles chaque semaine dans les infos, étonnant, non? Hasard ou pas, chacun son choix. » – Gougou


Mai 18 2016

« Nous naissons dans l’ignorance et mourons dans le mystère. » -Placide Gaboury

Ermitage WardenJe partage avec vous un texte d’une très grande sagesse de Placide Gaboury tiré de son dernier livre « L’appel de l’innocence ». Un des derniers chapitres du livre, « La mort : l’entrée dans l’invisible », m’interpelle particulièrement, car cela fait maintenant un an que mon ami de toujours et cofondateur du site des « Invité de Marc », Denis « Gougou » Gougeon,  nous as quittés. À la lecture de ces pages je réalise que Denis avait cette sagesse en lui, celle de ne craindre la mort, mais de l’accueillir malgré la peur et la souffrance. Voici l’extrait :

« Si tout le monde aime dormir, c’est parce que, dans le sommeil profond, disent les sages, il n’y a pas d’ego et c’est cela qui crée le bonheur. Et pourtant, on a peur de la mort. On fait même tout pour ne pas mourir, pour contrer, éloigner, nier la mort, mais elle vient en son temps, telle que prévue… »
 
« …C’est vraiment le seul événement qui confond le bon sens et nos prétentions au contrôle. La mort apparaît comme une sorte de punition pour un crime que l’on n’aurait commis. Pourquoi faut-il mourir alors que la vie est si belle? La société d’aujourd’hui… Cette société multiforme et essentiellement et foncièrement dualiste : elle sépare le bien et le mal, Dieu (s’il existe) et l’Homme, la vie et la mort, les bons et les méchants, les bonnes actions et les crimes. Selon cette vision, les humains sont les seuls à agir, à avoir du pouvoir, à disposer d’un libre arbitre, ils sont donc responsables de leurs actes et de l’état du monde… C’est l’inverse de la sagesse non dualiste telle que je l’ai exposée dans mes trois livres précédents. Selon cette façon de voir, l’être humain n’a aucun pouvoir qui vienne de lui, il ne dispose pas d’énergie lui permettant d’agir, tout lui est donné au point de départ, sans qu’il ait pu choisir. Il n’est donc pas libre et à toutes fins pratiques, il ne peut faire un seul geste qui lui appartienne. Il est agi, animé, dirigé et contrôlé du début à la fin par la Source qui seule agit puisqu’elle seule existe en ce monde.
 
Comme disais le Bouddha lors de son éveil : « Il y a des actions, mais personne qui agit ! »

Je vous invite à vous procurer ce livre disponible chez tous les libraires au Québec.

 

Extrait du livre L’Appel de l’innocence : l’héritage d’une vie aux éditions Fides. (2013) p.111-113
Photo : L’éveil du Murmure par Marc Lajoie lors de ma retraite de quelques jours à l’Ermitage Warden.

 


Avr 15 2016

La folie du monde actuel

Le petit vidéo qui suit expose le comportement du nouvel ordre mondial. En présentant ce petit film, l’idée n’est pas de parler de conspiration ou d’économie mais plutôt de faire réfléchir sur la vision d’un monde matérialiste qui ne peut que profiter aux riches (donc aux méga riches fessant de nous tous des pauvres roturiers sans aucuns pouvoirs sur le petit peu que l’on contrôlait ) et faire de notre passage sur terre un enfer. Il n’en tiens qu’à nous de nous tourner vers l’intérieur et offrir une « indifférence joyeuse » comme le dirait Moreau, à tout ce fatras. S’éveiller, c’est faire parti de ce monde tout en étant pas de ce monde comme nous le disait un célèbre barbus, il y a 2 mille ans.

Face à l’écran blanc où se projette le film de la vie. Notre seul et unique véritable pouvoir est de choisir ce que l’on veut bien y mettre. Remarquez, qu’il n’y a en soi rien de bon ou de mal, mais nous devons reconnaître qu’il y a des choix qui serons plus difficile à assumer bientôt.

Gougou.


Avr 22 2013

« Le désir de ne rien désirer. » -Andrew Cohen

Andrew Cohen

Mon ami Denis, que vous connaissez sous le pseudonyme de « Gougou », nous a quittés en décembre 2012. Il est le cofondateur des « Invité de Marc », c’est lui qui a publié la majorité des articles sur ce site et il a aussi écrit plusieurs éditoriaux. Pour moi, Denis est toujours présent, surtout depuis que j’ai réaménagé mon bureau pour accueillir ses livres, livres qu’il m’a légués juste avant de quitter. Ses livres, c’était la source de son aventure des 25 dernières années, plus de 500 livres de spiritualités (non-dualité, hindouisme, zen et autres), de philosophies et de sociologies. Aujourd’hui, je continue ma propre expérience, avec le même guide sous une autre forme, mon ami Denis et ses livres, ces livres qui l’ont accompagné vers l’expérience du « ici et maintenant » et de « ce qui est ». Lire la suite