Jan 11 2018

La mort

Eh oui! Encore la mort! On n’en parlera jamais assez. La mort, c’est la vie et la vie c’est la mort. Nous vivons malheureusement dans un monde où l’on nous enseigne la peur de vivre. En effet, en tentant de nous surprotéger de tout par des ‘ Tu aurais pu te tuer, fait attention’, par la recherche systématique d’un coupable lors d’un accident etc… Nous finissons par avoir peur de la mort. Donc, avoir peur de la mort, c’est avoir peur de vivre. La mort est partie intrinsèque de la vie et personne n’y échappe. Il ne s’agit pas ici de banaliser la mort mais plutôt d’y faire face en acceptant que la mort et la vie ne font qu’Un. Il y a quelque chose de grandement libérateur en acceptant la mort comme étant partie prenante de nos vies car nous assistons alors par ce lâcher-prise, la dissolution éventuelle de notre moi. -Gougou

 


Fév 1 2012

Solution à la pauvreté mondiale?

Pour ma part je trouve utopique de penser qu’il y a une solution réaliste au problème planétaire actuel, j’utilise le singulier, car pour moi, « l’homme », est la source de ce problème. Arrêtons de parler des problèmes climatiques, de famines, de guerres, etc. Le problème est entier et il ne peut être résolu, car tout s’accélère, tout ce que nous tentons de faire est trop peu, trop tard. Je ne suis pas pessimiste ou fataliste, au contraire, je pense que le changement qui s’annonce est prometteur, mais non sans douleur. Je vous laisse juger par vous-même la dernière réalisation de ThePlot911, mais avant, j’aimerais attirer votre attention sur un extrait du livre ayant pour titre : « De L’Éducation » de Jiddu Krishnamurti. Diantre, ce livre a été écrit en 1950 ! À ce moment, si nous avions compris, ne serait-ce que le quart du tiers de ces écrits, nous n’en serions pas là. -Marc

« Dans notre actuelle civilisation, nous avons divisé la vie en tant de compartiments que l’instruction n’a pas beaucoup de sens, si ce n’est celui d’enseigner une technique particulière ou une profession. Au lieu d’éveiller dans l’individu une intelligence intégrée, l’éducation l’encourage à se conformer à quelque modèle et, de ce fait, l’empêche de se comprendre lui-même en tant que processus total. Tenter de résoudre les nombreux problèmes de l’existence à leurs niveaux respectifs, isolés tels qu’ils sont dans leurs catégories, indique un manque complet de compréhension.
L’individu est composé d’entités différentes, mais accentuer leurs différences et encourager le développement d’un type défini, conduit à d’innombrables complexités et contradictions.
 
L’éducation devrait produire l’intégration de ces entités séparées, car faute d’intégration la vie devient une succession de conflits et de douleurs. Que vaut la capacité des hommes de loi lorsqu’ils perpétuent les querelles? Que vaut la connaissance qui fait durer la confusion? Quelle valeur ont les compétences techniques et industrielles si nous les utilisons pour nous détruire les uns les autres? Quelle signification a notre existence si elle engendre la violence et l’affliction? Bien que nous puissions, peut-être, avoir de l’argent ou savoir en gagner, jouir de nos plaisir et de nos religions organisées, nous sommes dans de perpétuels conflits. » Jiddu Krishnamurti, De L’Éducation (1950)
 
http://youtu.be/AN74x6Du9WE
 
Source : ThePlot911