Mai 24 2017

”Qui Observe?”

QUESTION DU LECTEUR :

”Salut Yuri

Depuis environ 1an, j’ai découvert différent enseignement, différent témoignage d’éveil, beaucoup de point commun mais j’ai l’impression qu’il y a une ancienne école comme par exemple Arnaud Desjardins et Salim Michael, et une nouvel comme Eckart et toi qu’en penses-tu ?

Tu dis “qui observe” mais je ne vois pas d’autre entité, Mooji dit comme toi. J’ai vu une vidéo où une femme découvrait “en live” sur la vidéo, cet observateur immuable, avec son aide. J’ai eu des états après une certaine qualité de concentration dans lequel je sentais l’énergie de mon corps tout en observant mes pensés et écouté un interlocuteur en même temps. A d’autre moment après une courte méditation, je sentais une énergie au milieu de mon front et de mon plexus solaire.

Je sais que mon égo veut l’éveil, comment puis-je faire disparaitre ce désir de l’égo tout en gardant un réel désir.

Tout à l’heure en observant la lune, je me suis dit que toute chose à une place, toute chose a une raison d’être, et chaque chose arrive parce qu’il doit arrivé. Positif ou négatif tout a sa raison d’être. Et même ce mail. Mais comment laisser porter mon existence par la vie ? Et en faire une croyance qui peu changer ma vie.

Voilà, j’ai des milliards de questions que mon mental ses approprié, du coup je ne sais plus si elles ont une réel valeur ou non ?
Je comprend quand Jean Klein disait ” chaque pas pas que vous faite dans votre recherche, vous éloigne de l’illumination”, ça veut dire que mon mental c’est approprié toutes les découvertes et m’empêche de découvrir ce que je suis vraiment et c’est pourquoi je doit oublie tout ce que j’ai découvert, non ?

Avec toute ma gratitude et mon respect.

Amicalement, M.

Réponse:

Salut M.

”Depuis environ 1an, j’ai découvert différent enseignement, différent témoignage d’éveil, beaucoup de point commun mais j’ai l’impression qu’il y a une ancienne école comme par exemple Arnaud Desjardins et Salim Michael, et une nouvel comme Eckart et toi qu’en penses-tu ?”

Tu me fais découvrir Arnaud Desjardins qui me fait énormément penser a Stephen Jourdain, et Salim Michael, je vais jeter un coup d’oeil à son enseignement ; Veux-tu dires qu’il y a une école d’inspiration Indienne et une autre qui découle du zen? Ce serait les deux distinctions et les deux pointes vers la même direction, l’idée c’est de choisir les chaussures de marche les plus confortables

”Tu dis “qui observe” mais je ne vois pas d’autre entité, Mooji dit comme toi. J’ai vu une vidéo où une femme découvrait “en live” sur la vidéo, cet observateur immuable, avec son aide. J’ai eu des états après une certaine qualité de concentration dans lequel je sentais l’énergie de mon corps tout en observant mes pensés et écouté un interlocuteur en même temps. A d’autre moment après une courte méditation, je sentais une énergie au milieu de mon front et de mon plexus solaire.”

Il y a toutes sorte de courants énergétiques dans le corps, la mécanique derrière est certainement intéressante mais l’une n’est pas plus valable que l’autre pour faire la distinction entre endormi et éveillé, si tu cherche une preuve dans le mental que tu es arrivé à un état de conscience important alors tu ne peux que regarder dans la mauvaise direction, la vérité n’est attaché a aucun effet du mental, elle est, sans artifice, sans saveur, sans odeur…

C’est la réalisation que rien du mental n’est toi ni ne peut prouver que tu ES; toi seul a le pouvoir de dire je suis, les objets ne peuvent qu’être reconnu comme n’étant pas toi, lorsque ce qui va et vient, le mental/l’expérience n’est plus porteur de vérité alors tu découvre qu’il n’y a rien à garder ici bas, il n’y a rien qui soit capable de prouver qui tu es car tu n’es pas de ce monde et tu n’as pas de formes expérimentable.

”Je sais que mon ego veut l’éveil, comment puis-je faire disparaitre ce désir de l’ego tout en gardant un réel désir.”

Si l’état normal est l’état éveillé, si c’est la vérité, alors l’ego mourrera de sa belle mort en son temps si tu en prends conscience et résiste à la tentation de le nourrir et de lui donner la place du chauffeur, peu à peu, il laissera la parole à plus grand que lui.

”Tout à l’heure en observant la lune, je me suis dit que toute chose à une place, toute chose a une raison d’être, et chaque chose arrive parce qu’il doit arrivé. Positif ou négatif tout a sa raison d’être. Et même ce mail. Mais comment laisser porter mon existence par la vie ? Et en faire une croyance qui peu changer ma vie.”
As-tu vraiment le choix? As-tu le choix de ne pas être? L’existence est déjà portée il faut simplement découvrir les tendances du mentals, se laisser ”mariner” dans l’expectative que la  conscience est omniprésente, omnipotente, et qu’il n’y a absolument aucune barrière qui l’empêche de t’apporter la leçons et les outils nécéssaires dans ce moment.

Le soutien de la conscience est toujours là, les mots magiques qui réconfortent et donnent un sens à ce que nous vivons sont là, mais nous n’avions encore jamais porté attention ; Cette fois il faut bien écouter et rappeler à l’ordre cet ego qui se déclenche par pur habitudes d’un passé endormi et révolu, comme la voiture qu’on met sur le neutre et qui poursuit sa route jusqu’à épuisement de son élan.

”Voilà, j’ai des milliards de questions que mon mental ses approprié, du coup je ne sais plus si elles ont une réel valeur ou non ?
Je comprend quand Jean Klein disait ” chaque pas pas que vous faite dans votre recherche, vous éloigne de l’illumination”, ça veut dire que mon mental c’est approprié toutes les découvertes et m’empêche de découvrir ce que je suis vraiment et c’est pourquoi je doit oublie tout ce que j’ai découvert, non ?”

Qui perçoit cet inquiétude? Qui perçoit l’impulsion de devoir oublier? Qui perçoit cette conclusion?  Tu n’as pas besoin de milles et une questions, celle-ci suffit, la conscience inconditionnée perçoit tout cela, elle n’a pas besoin de changer l’expérience du mental pour être davantage ce qu’elle EST.  Peux-tu accepter une telle simplicité? ou bien cherche tu des feux d’artifices et des trompettes?

Les feux d’artifices, le mental connais bien cela, il peut t’en montrer de toutes les couleurs et te proposer le meilleur spectacle que tu n’aura jamais vu, et dans toute la splendeur et l’émerveillement, ce ne sera que du rêve, des confétis et des parades qui vont et viennent, des émotions à couper le souffle qui ne sont là que l’instant d’un moment … Qui était là sans un mot, pour témoigner de toute cette expérience? Qui état là pour découvrir que ces moments d’exaltation on eu un début et une fin? Il fallait que ce soit quelque chose de durable, quelque chose qui a conscience de son éternité, et qui contient en elle la pleine palette de l’expérience.

Voilà ce que je veux que tu réalise maintenant, voilà vers quoi tu dois mettre ton attention Murat, ce n’est pas lointain, ni dans le temps ni dans l’espace.

Tiens-moi au Courant M., dis-moi ce que tu trouves !


Yuri


Mai 15 2017

Arnaud Desjardins

Arnaud Desjardins
arnaud desjardins
« Le but, le seul, c’est de franchir ces limitations, ces contradictions, ces finitudes,
pour s’éveiller à la Conscience réelle. »

Né le 18 juin 1925, éduqué dans un milieu chrétien protestant, Arnaud Desjardins est l’un des premiers occidentaux à avoir découvert et fait découvrir par des documents télévisés, grâce à ses nombreux voyages et sa passion pour la spiritualité, de grandes traditions méconnues des européens : l’hindouisme, le bouddhisme et le soufisme (mystique de l’Islam) en particulier. Il a également séjourné dans un monastère chrétien trappiste.

Sa philosophie, très loin de tout esprit sectaire, s’inspire de la pensée de Swâmi Prâjnanpad tout en se montrant très proche du bouddhisme zen et ouvert à toutes les grandes traditions religieuses, qu’elles soient orientales ou occidentales.

Cette philosophie s’incarne dans une authentique sagesse pratique, qu’il enseigne à ses disciples. C’est à la lumière de cette pratique quotidienne, et de tous les instants, qu’il a relu les Évangiles et qu’il peut se dire chrétien. En effet, si la sagesse est universelle, il importe à ses yeux de s’inscrire dans une tradition religieuse, de préférence celle dans laquelle on a vu le jour, pour approfondir celle-ci en évitant le piège du syncrétisme, auquel notre époque succombe volontiers. Lire la suite


Mai 13 2017

Gros égo; un jour tu comprendras…

Conversation maritime
entre américains et espagnols

Mai 3 2017

LA SOUFFRANCE

On interrogeait souvent Bhagavan  sur le problème de la souffrance.PHOTO PRIERE

 

C’était souvent l’expérience du chagrin qui poussait les gens à venir chercher du réconfort auprès de Lui.

 

La vraie consolation était dispensée sous forme d’influence silencieuse, mais il lui arrivait aussi de répondre à des questions théoriques.

 

La réponse habituelle consistait à prier le questionneur de se demander qui était celui qui souffrait, de la même façon qu’il priait l’incrédule de trouver qui était celui qui doutait ; car le Soi se situe autant au-delà de la souffrance que du doute.

 

Toutefois, à un niveau plus contingent, il faisait quelquefois remarquer que tout ce qui rend quelqu’un mécontent de son état d’ignorance et le pousse vers la recherche du Soi est bénéfique, et que cela s’opérait par l’entremise de la souffrance.

 

BHAGAVAN :

PastedGraphic-10

 

 

 

 

Vous n’êtes jamais dépossédé de la Félicité du Soi et vous le trouverez si vous le recherchez sincèrement.

 

La cause de votre malheur n’est pas dans votre vie extérieure ; elle se trouve en vous, sous la forme de votre ego.

 

Vous vous imposez des limites et puis vous luttez en vain pour les transcender.

 

Tout malheur est imputable à l’égo. Il est la source de tous vos ennuis.

 

A quoi bon attribuer la cause de votre malheur aux évènements de l’existence quand cette cause se trouve en fait en vous ?

 

Quel bonheur pouvez-vous escompter des choses extérieures ?

 

Lorsque vous l’obtenez, combien de temps dure-t-il ?

 

Si vous niiez l’ego et le brûliez en faisant comme s’il n’existait pas, vous seriez libre.

 

Si vous l’acceptez, il vous imposera des limites et vous lancera dans une lutte illusoire pour les dépasser.

 

Être le soi que vous êtes déjà est le seul moyen de réaliser la Félicité qui est toujours la vôtre de tout temps.

 http://sililia.over-blog.com


Avr 26 2017

Comment sortir de la dualité?

illusion

Je voudrais partager avec vous une définition courte qui résume bien, d’après moi, ce qu’est là non-dualité. Toujours dans un esprit philosophique et non de religion ou d’un dogme. Malheureusement, je n’ai pas la source de l’auteur en question. ML

« La dualité se manifeste par des « j’aime / j’aime pas », des « je veux / je ne veux pas » qui sont des expressions de l’ego qui tente de contrôler le monde. L’ego est déterminé par sa prédisposition à expérimenter ce qu’il veut bien expérimenter. Il discrimine en fonction de ses choix personnels. Il rejette les expériences qu’il juge insupportables et multiplie celles qu’il trouve agréables.

Pour sortir de la dualité, il est nécessaire d’aller au-delà de l’expérience, d’accueillir ce qui est. Ce qui est, est. Ce n’est pas négociable. L’ego va se battre farouchement pendant des années en essayant d’échapper à ce qui est. »


Avr 15 2017

Les Enseignements d’Eckhart Tolle/ La dysfonction humaine ou l’égo… 1ere partie

Ajoutée par le  7 juil. 2011

Eckart Tolle apparaît comme le plus original et le plus stimulant des maîtres spirituels de notre temps. Il voyage et enseigne dans le monde entier.
Eckhart n’appartient à aucune religion en particulier, mais n’en exclut aucune. Son enseignement profond et pourtant simple a aidé des milliers de gens à trouver la paix intérieure et une existence accomplie. La transformation de l’individu et de la conscience collective se trouve à la source de son enseignement comme un éveil spirituel global…
Ses Livres: Le Pouvoir du Moment Présent, Quiétude, La Conscience de l’Être, Vivre Libéré…
http://www.eckharttolle.com/
Eckhart dit:Pour en finir avec l’ego. Au commencement de notre existence, ne sachant pas qui nous sommes, notre esprit influencé par nos proches et nos expériences se crée une identité illusoire qui, à l’âge adulte, est à l’origine de toutes nos souffrances. L’ego ne représente qu’une petite étape dans l’évolution humaine et comme toute étape, nous devons la laisser derrière nous et la dépasser pour continuer à évoluer. Malheureusement, la plupart des humains, stoppent inconsciemment leur évolution en demeurant le reste de leur vie prisonniers dans ce stade intermédiaire, source de tous leurs malheurs. « Le mieux étant l’ennemi du bien » pour la plupart des humains, ceux-ci s’accommodent comme ils peuvent de leur souffrance en faisant souffrir les autres et en entretenant l’illusion que celle-ci est inhérente à la nature humaine. Ce dépassement terrorise l’humanité car cela signifie mourir avant de mourir. Il s’agit bien de liquider sa vieille personnalité fictive et de se jeter corps et âme dans l’inconnu, pour découvrir qui nous sommes réellement…


Avr 3 2017

Tout est rêve…

Tout est rêve parce que nous ne pouvons pas connaître la réalité, es-tu d’accord avec ça ?
Non, tout est rêve parce que la conscience est du rêve et seulement du rêve.
La réalité n’a rien à voir là dedans.
Pour toi la réalité est une sorte de vérité inhérente à ce qui est, pour moi la réalité est une image qui apparaît au fond de notre esprit.
Il n’y a jamais deux fois la même réalité, jamais deux fois la même image au fond de notre esprit et comme les choses n’ont aucune forme réelle, toute autre représentation de la réalité n’est qu’une duperie de notre ego.
Oui, il y a bien des images qui apparaissent jamais les mêmes, mais pourquoi dire que cela est « réalité » ?
Je ne dis pas cela mais si tu utilises ce mot et ce concept, je suis bien obligé de te répondre avec eux.
Le mot « réalité » n’existe pas dans mon vocabulaire. Lire la suite

Avr 1 2017

~ Isa ~ Accueillir l’instant premier

Isabelle Padovani répond a une question d’ une personne et sa réponse nous aide vraiment a comprendre certaine prise de tête que l’ on peut avoir parfois.

 


Mar 31 2017

L’idée secrète

L’éveil se fera sans vous, sans le “personnage” auquel vous vous identifiez. Il se fera sans lui, parce qu’il est déjà proclamé, déjà servi.

C’est bien parce que nous poursuivons nos idées sur lui, que la réalisation n’éclate pas. Parce que nous nourrissons un flot d’idées sur l’idée initiale d’un “je” que nous voudrions vrai.

Ce personnage ne tient que par un jeu, que par le discours que nous lui prêtons.

Intérieurement, qui parle à qui ?

Vous pouvez arrêter de parler, parce qu’il n’y a personne “d’autre” à qui parler.

Mais si vous voulez continuer de parler, parlez …

De toute façon, il n’y a personne d’autre.

 

http://www.denismarie.net


Mar 31 2017

« Tout est là. » -Jiddu Krishnamurti

Libérer l'esprit« Se libérer de la société suppose de n’être ni ambitieux, ni cupide, ni en proie à la compétition. Cela signifie n’être rien en regard d’une société, elle-même en proie à l’ambition d’être quelque chose. Mais ceci, voyez-vous, est extrêmement difficile à accepter car vous risquez d’être piétiné ou laissé de côté, vous n’aurez rien. Et c’est précisément dans ce rien que réside la santé mentale.
 
Tant que nous voulons faire partie de cette société, nous perpétuons un modèle qui n’engendre que guerres, destruction, misère et folie. Mais se libérer de cette société – La société de la violence, de la fortune, de la situation, du succès – requiert patience, questionnement et découvertes et non de lire des livres, de se mettre en quête de maîtres, ou de psychologues, etc. » – Jiddu Krishnamurti Lire la suite