Mai 24 2017

Turiya = Être, Soi – Ramana Maharshi

ramanamaharshiIl n’existe que trois états : la veille, le rêve et le sommeil profond.

 

Le turiya n’est pas un quatrième état ; il est ce qui est sous-jacent aux trois états. Mais les gens ne comprennent pas cela facilement. Voilà pourquoi on dit que que le turya est le quatrième état et la seule réalité.

 

En fait, le turiya n’est séparé de rien, car il forme le substrat de tout ce qui existe.

Il est la seule vérité ; Il est votre Être même.

 

Les trois états apparaissent sur lui en tant que phénomènes éphémères et s’y fondent ensuite.

C’est pourquoi ils sont irréels.

 

Les images d’un film ne sont que des ombres qui passent sur l’écran. Elles apparaissent, avancent, reculent, changent de l’une à l’autre ; elles sont donc irréelles tandis que l’écran reste toujours le même.

 

De même avec des peintures. Les images peintes sont irréelles, seule la toile est réelle.

 

Il en est ainsi pour nous. Les phénomènes du monde, extérieurs aussi bien qu’intérieurs, ne sont que des manifestations passagères qui ne sont pas indépendantes de notre Soi.

 

Seule notre habitude de les considérer comme réelles et de les situer hors de nous-mêmes est responsable du fait que notre être véritable est caché et que les phénomènes du monde sont mis en avant.

 

Quand l’unique réalité toujours présente, le Soi, est trouvée, toutes les autres choses irréelles disparaîtront, laissant derrière elles la connaissance qu’elles ne sont autres que le SOI.

 

Turiya n’est qu’un autre nom pour le SOI.

Conscients des états de veille, de rêve et de sommeil profond, nous demeurons inconscients de notre propre Soi.

Et pourtant, le Soi est ici et maintenant, il est la seule réalité. Il n’existe rien d’autre.

 

Aussi longtemps que persiste l’identification au corps, le monde semble se trouver à l’extérieur de nous.

 

Réalisez simplement le Soi, et tout le reste ne sera plus.

 

Source : http://sililia.over-blog.com/article-le-turya-63736338.html


Mai 16 2017

Ramana Maharshi: La vérité n’est ni un ni deux


Mai 13 2017

Ramana Maharshi & Arunachala


Mai 3 2017

LA SOUFFRANCE

On interrogeait souvent Bhagavan  sur le problème de la souffrance.PHOTO PRIERE

 

C’était souvent l’expérience du chagrin qui poussait les gens à venir chercher du réconfort auprès de Lui.

 

La vraie consolation était dispensée sous forme d’influence silencieuse, mais il lui arrivait aussi de répondre à des questions théoriques.

 

La réponse habituelle consistait à prier le questionneur de se demander qui était celui qui souffrait, de la même façon qu’il priait l’incrédule de trouver qui était celui qui doutait ; car le Soi se situe autant au-delà de la souffrance que du doute.

 

Toutefois, à un niveau plus contingent, il faisait quelquefois remarquer que tout ce qui rend quelqu’un mécontent de son état d’ignorance et le pousse vers la recherche du Soi est bénéfique, et que cela s’opérait par l’entremise de la souffrance.

 

BHAGAVAN :

PastedGraphic-10

 

 

 

 

Vous n’êtes jamais dépossédé de la Félicité du Soi et vous le trouverez si vous le recherchez sincèrement.

 

La cause de votre malheur n’est pas dans votre vie extérieure ; elle se trouve en vous, sous la forme de votre ego.

 

Vous vous imposez des limites et puis vous luttez en vain pour les transcender.

 

Tout malheur est imputable à l’égo. Il est la source de tous vos ennuis.

 

A quoi bon attribuer la cause de votre malheur aux évènements de l’existence quand cette cause se trouve en fait en vous ?

 

Quel bonheur pouvez-vous escompter des choses extérieures ?

 

Lorsque vous l’obtenez, combien de temps dure-t-il ?

 

Si vous niiez l’ego et le brûliez en faisant comme s’il n’existait pas, vous seriez libre.

 

Si vous l’acceptez, il vous imposera des limites et vous lancera dans une lutte illusoire pour les dépasser.

 

Être le soi que vous êtes déjà est le seul moyen de réaliser la Félicité qui est toujours la vôtre de tout temps.

 http://sililia.over-blog.com


Avr 25 2017

Citation du jour : Ramana Maharshi

« L’intellect n’est qu’un instrument du Soi.

Il ne peut vous aider à connaître ce qui réside au-delà de lui.

La dualité caractérise le moi.

L’intellect se complaît à enquêter sur le passé et sur le futur mais il ne se préoccupe pas du présent. »

Ramana Maharshi
 
Source : http://sililia.over-blog.com/categorie-10749697.html
Photo : Photos Libres

 

 


Avr 25 2017

Investigation

Par la quête de : «Qui suis-je ?», le mental devient silencieux.

La pensée  «Qui suis-je ?» détruit toute autre pensée, et, de la même façon que le bâton utilisé pour remuer le bûcher funéraire, elle finira par être elle-même détruite.

Puis la réalisation du Soi surviendra.

Lorsque d’autres pensées émergent, il ne faut pas les entretenir mais rechercher plutôt : «À qui cette pensée apparaît-elle ?»

Peu importe combien de pensées se présentent. Pour chaque pensée qui émerge, il faut se poser la question avec assiduité : «À qui cette pensée est-elle apparue ?»

La réponse sera alors  «à moi». Sur ce, si l’on se demande : «Qui suis-je ?» , le mental retourne à sa source, et la pensée qui avait surgit devient silencieuse. Ainsi, grâce à une pratique régulière, le mental acquerra la capacité de rester dans sa source. Lorsque le mental, sous sa forme subtile, passe par le cerveau et les organes sensoriels, les noms et les formes grossières apparaissent. Lorsqu’ils demeurent dans le Cœur, les noms et les formes disparaissent. Ne pas permettre à l’activité mentale de s’extérioriser et la maintenir dans le Cœur est ce qu’on appelle : «intériorité» (antar-mukha). Laisser le mental quitter le Cœur est appelé : «extériorisation» (bahir-mukha). Ainsi, lorsque le mental demeure dans le Cœur, le  «je» qui est la source de toute pensée s’évanouira, et le Soi, à jamais présent, brillera.

Quoi que l’on fasse, il faut agir sans l’ego «je». Lorsqu’on se conduit de la sorte, la nature de tout ce qui apparaît alors est celle de Siva (Dieu).

– Ramana Maharshi

Avr 23 2017

Illusion

Illusion

Pour trouver la définition la plus générale, la plus descriptive du mot « illusion », nous dirons qu’une illusion correspond à « tout ce qui peut disparaître » à court, moyen ou long terme ou à tout ce qui n’est pas permanent.

Cette définition permet de comprendre que tout ce qui existe dans un esprit humain, tout ce qui peut être mentalisé, conçu, compris, formalisé, conceptualisé, aimé, détesté, admiré, recherché, sentimentalisé, émotionnalisé, par une décision humaine n’a non seulement aucune réalité mais n’a en plus qu’une durée de vie limitée.

La seule Réalité étant elle, éternelle, à l’image du Tout, ne peut disparaître.

Une autre approche de la définition du mot « illusion » serait de dire que dès que l’on croit avoir une idée précise de quelque chose que l’on ne connaît pas ou que l’on ne connaît que partiellement, comme la connaissance de l’ensemble de la Connaissance, nous sommes face à une illusion dont la durée de vie n’est égale qu’à la durée de vie de la connaissance partielle actuellement à notre disposition de la chose ou de l’objet considéré.

C’est-à-dire que cette illusion ne pourra durer que jusqu’au moment où la connaissance du sujet considéré en question va être modifiée soit par l’acquisition de nouvelles informations complémentaires qui vont s’ajouter et/ou se modifier et/ou se retrancher soit, par une remise en question des informations à disposition. Comme le dit Ramana Maharshi (Les textes entre parenthèses sont de l’auteur) :

« Ce qui est, c’est l’unique Réalité. Elle peut être représentée par une forme ou par n’importe quelle autre méthode. Tous se résorbent finalement dans la seule et unique Réalité. A présent, (pour la plupart des Animés), l’irréalité constitue une obsession, alors que la Réalité est notre véritable nature. Nous restons à tort dans l’irréalité, c’est-à-dire dans les pensées et les activités du monde. Lorsque celles-ci cessent, la Vérité se révèle. Tous nos efforts doivent tendre à les maintenir à l’écart. On y parvient en ne pensant qu’à la Réalité. Bien que celle-ci soit notre nature véritable, c’est comme si nous pensions à elle. Mais en fait, ce que nous faisons ne consiste qu’à re-pousser les obstacles afin que notre être véritable puisse se révéler. »

Extrait tiré de « La non-dualité – Illusion – les 4 Nobles Vérités »
Nouveau Futur

Avr 20 2017

Entrevue avec Charles Antoni, fondateur de la maison d’édition L’Originel

Je vous invites à visionner cette magnifique entrevue réalisé par Paul-André Jetté de Réseau Vox Populi. De nombreux thèmes sont abordés dans les livres de Charles Antoni, tels que le développement personnel, la non-dualité, les philosophies de l’éveil, la Corse, l’enseignement soufi, Gurdjieff, la littérature, le yoga, la santé et le bien-être.


Avr 13 2017

La Réalisation est déjà là (Ramana Maharshi)

La Félicité n’est pas quelque chose à atteindre. Vous êtes toujours félicité. Le désir de Félicité provient de votre sentiment d’être incomplet.

Qui éprouve ce sentiment ? Cherchez.

Le Soi toujours présent ne nécessite aucun effort pour être réalisé, la Réalisation est déjà là.

Il suffit de faire disparaître l’illusion. Il n’y a rien à réaliser. Il n’y a rien de nouveau à gagner ; on ne doit que perdre son ignorance. C’est tout.

Il n’y a pas de plus grand mystère que celui-ci : nous cherchons à atteindre la Réalité alors que nous sommes la Réalité. Nous pensons que quelque chose nous cache notre Réalité et qu’il faut le détruire avant d’obtenir cette même Réalité. C’est ridicule. Un jour viendra où vous rirez vous-même de tous les efforts passés. Et ce qui sera le jour où vous rirez est déjà ici et maintenant.

En fait, la seule chose dont nous faisons l’expérience, c’est la Réalité ; pourtant nous ne le savons pas. N’est-ce pas la merveille des merveilles ?

La Soi est toujours là, il n’y a pas à l’obtenir. La Réalisation n’est rien de nouveau. Elle est éternelle. Il ne peut donc être question de réalisation instantanée ou graduelle.

En ce moment même, vous êtes le Soi. La Réalisation est déjà là. Il n’y a pas lieu d’essayer de l’atteindre. Car elle est n’est pas quelque chose d’extérieur ni de nouveau. Elle est toujours et partout, ici et maintenant.

 http://milajesuis.blogspot.com/

 


Mar 20 2017

Les Maitres Spirituels d’Europe – Modèles d’Eveil- Interview sur Ramana Maharshi

Les Maitres Spirituels d’Europe-Modèles d’éveil s’adresse à tous ceux portés par une passion intérieure de connaissance de soi et du sens de leur existence en tant qu’être humain.Il s’adresse à tous ceux qui posent la question ‚ ‘Qui suis-je?’ et ceux qui recherchent un éclairage sur l’enseignement de Sri Ramana Maharshi ‚ d’être ce que tu es .
http://www.blueprintsforawakening.org/ Email:
distribution@openskypress.com