Avr 20 2017

Entrevue avec Charles Antoni, fondateur de la maison d’édition L’Originel

Je vous invites à visionner cette magnifique entrevue réalisé par Paul-André Jetté de Réseau Vox Populi. De nombreux thèmes sont abordés dans les livres de Charles Antoni, tels que le développement personnel, la non-dualité, les philosophies de l’éveil, la Corse, l’enseignement soufi, Gurdjieff, la littérature, le yoga, la santé et le bien-être.


Mar 15 2017

Va calmement…


Déc 28 2016

Ce qui est.

Bonheur simple et intense  d’un étirement, d’un souffle, d’un reflet,
quand personne n’est là pour se l’accaparer et l’étouffer.
Ce qui est - Oeil


Août 15 2016

André Comte-Sponville : une expérience mystique

Tous les philosophes contemporains ne sont pas fermés à la mystique et à la non-dualité même si la majorité est aveugle à cette dimension ; voici un témoignage d’André Comte-Sponville, qui fut un professeur à la Sorbonne. Il raconte ici une expérience de non-dualité qui a changé sa vie et sa pensée.

comte-sponville

« Je ne suis pas du tout un mystique. Je suis plus doué pour la pensée que pour la vie, et plus doué pour la pensée conceptuelle que pour l’expérience spirituelle. Mais j’ai eu au moins quelques moments de simplicité ; en vérité, extrêmement rares. Cependant, la première expérience était assez forte et assez nette pour qu’au fond toute ma vie en soit définitivement changée. Toute ma vie et toute ma pensée.

Je devais avoir vingt-cinq ans. Je me promenais avec des amis, la nuit, dans une forêt. Nous étions quatre ou cinq. Plus personne ne parlait. Tout à coup voilà une expérience que je n’avais jamais vécue.

C’était quoi cette expérience ? C’était un certain nombre de mise entre parenthèses.

Mise entre parenthèses du temps ; c’est ce que j’appelle l’éternité. Tout à coup il n’y avait plus le passé, le présent, l’avenir. Il n’y avait plus que le présent. Là où il n’y a plus que le présent ce n’est plus du temps, c’est l’éternité.

Mise entre parenthèses du manque. Tout d’un coup, et sans doute pour la première fois de ma vie, plus rien ne manquait. Mise entre parenthèses du manque ; c’est ce que j’appelle la plénitude. Lire la suite


Nov 23 2011

Millionnaire, il se débarrasse de sa fortune et vit avec 1000 euros par mois

Karl Rabeder est un homme d’affaires autrichien qui a décidé l’année dernière de se débarrasser de son immense fortune. Il vit aujourd’hui avec 1 000 euros (1 400 dollars) par mois.

Gentside – il y a 7 heures

Karl Rabeder a fait les gros titres l’année dernière au moment où il avait annoncé qu’il allait renoncer à sa fortune. Comme le rapporte le site Oddity Central, le millionnaire autrichien a vendu sa luxueuse maison et son entreprise de décoration d’intérieur très lucrative après avoir réalisé que le luxe et l’argent le privaient selon lui du vrai bonheur. Il a grandi dans une famille pauvre où le mot d’ordre était de travailler dur pour gagner toujours plus et où l’on considérait que la richesse rendait automatiquement heureux. Mais il y a quelques mois, une petite voix lui a chuchoté à l’oreille d’arrêter ce qu’il était en train de faire et de commencer enfin à vivre pour de vrai. Karl Rabeder a alors commencé à se sentir esclave d’un travail et d’une vie qui le contraignaient à acheter sans cesse de nouveaux biens dont il n’avait pas vraiment besoin, ni qu’il désirait vraiment.
Une culpabilité et une vie qu’il ne veut plus vivre
Longtemps, il n’a pas eu le courage de renoncer à une vie de richesse à laquelle lui et sa famille s’étaient accoutumés. La révélation lui est venue lors d’un voyage à Hawaï. Lui et sa femme avaient les moyens de s’attacher absolument tout ce qu’ils voulaient, mais ils se sont rendu compte qu’ils n’avaient fait aucune rencontre pendant leur séjour. Tout sonnait faux, comme l’a raconté l’ex-millionnaire : «Le personnel jouait le rôle de personnes amicales, les autres vacanciers jouaient le rôle de personnages importants et personne n’était réel». Lire la suite