Avr 20 2017

Entrevue avec Charles Antoni, fondateur de la maison d’édition L’Originel

Je vous invites à visionner cette magnifique entrevue réalisé par Paul-André Jetté de Réseau Vox Populi. De nombreux thèmes sont abordés dans les livres de Charles Antoni, tels que le développement personnel, la non-dualité, les philosophies de l’éveil, la Corse, l’enseignement soufi, Gurdjieff, la littérature, le yoga, la santé et le bien-être.


Mar 11 2017

Qu’en est-il du choix personnel ou individuel? (Jeff Foster)

La Vie sans Centre de Jeff FosterDepuis longtemps, je suis fasciné par le concept de « choix », qui est en fait une croyance. Nous avons le sentiment de contrôler notre destinée ou d’en subir les conséquences lorsqu’en fait, il n’en est rien. Je vous présente un extrait du livre « La vie sans Centre » de Jeff Foster, un diplômé en astrophysique de l’Université de Cambridge. Peu après la fin de ses études, des événements de la vie l’ont conduit vers une recherche spirituelle intensive, qui l’a mené à la réalisation qu’il n’y avait, pour commencer, rien à trouver…

Le choix

Ah, le choix… l’éternelle histoire! Vous voyez « il n’y a pas de choix » et « il y a un choix » sont toutes deux des croyances, toutes deux apparaissent nécessairement ensemble et disparaissent identiquement. Derrière elles, il n’y a que cela… aucune croyance n’est nécessaire, aucun choix ou absence de choix, simplement cela, ici et maintenant. La simplicité absolue, l’évidence la plus complète. S’accrocher à « il n’y a pas de choix » est aussi dualiste que n’importe quel autre enseignement. -Jeff Foster

FOSTER, Jeff (2007). La Vie sans Centre aux Éditions Charles Antoni / L’originel,  p. 76-77   (Collection Non-Dualité)


Avr 2 2016

Le sentier du rebelle

http://bouddhanar.blogspot.com

Le cheminement spirituel est semé d’embûches. Le sectarisme est l’écueil de beaucoup de chercheurs, d’autres, piégés par leurs propres fantasmes (ou des forces mystérieuses), s’enlisent dans un marécage d’illusions. Devant les égarements du spiritualisme contemporain et de gourous ubuesques on risque de se recroqueviller comme une feuille morte et de se laisser dessécher au soleil noir du matérialisme.
La véritable spiritualité, qui met en exergue l’effarante aliénation de l’humanité, est indissociable de la rébellion. Ceux qui sont guidés par un instinct d’insoumission peuvent suivre le sentier spirituel, ils ne risquent pas de mettre leur tête dans un carcan mystique et d’ânonner un credo ou des mantras devant une idole ou un crucifix. Dans « Verticalité », Charles Antoni consacre plusieurs pages au sentier du rebelle :
Le sentier du rebelle
Chasse dehors l’opinion et tu seras sauvé.
Qui donc t’empêche de la chasser ? Marc Aurèle
Qu’est-ce qui fait qu’on est un rebelle ou qu’on le devient ? Quels sont nos manques, nos insatisfactions ? Qu’est-ce qui, également, dans ce monde, cloche ?
Bien des choses, dira-t-on. Bien des choses imparfaites nous entourent. Nous-mêmes, d’ailleurs, sommes impliqués, puisque nous nous savons incomplets, frustes, à l’état embryonnaire.
Après avoir fait le constat que tout ne fonctionnait pas comme on le souhaitait, ou qu’on l’avait imaginé, la décision est prise de se mettre en quête de quelque chose d’autre ; la seule vertu du rebelle étant la rébellion.
Cette quête guerrière commence par un regard impitoyable sur l’homme social, esclave de ses propres opinions comme celles des autres : la sociabilité est l’équivalent de la perversion.
Esclave, l’homme actuel l’est bien plus qu’il ne le croit ou ne le pense. L’homme est un animal passif. Mara, le maître de l’illusion, père du mensonge, de l’ignorance et de l’erreur, a accompli de manière irréprochable son travail. Il n’est que de voir la mainmise de tous les médias de notre monde contemporain sur nos cerveaux ! De la publicité à la politique, tout n’est que manipulation. […]
Le quêteur devra déjouer toutes les astuces dont l’humanité servile, heureuse dans sa soumission, fait preuve dans toutes ses actions ; s’armer d’une « indifférence » froide et glaciale. Seul, ne pouvant compter que sur lui-même, il ne devra jamais se défaire de cette Force qui a fait le monde des héros. Rien ne devra l’en détourner malgré les flèches du matérialisme obscurantiste, de la bonne morale ou de la bonne conscience, qui ne cesseront de lui être décochées. Son seul travail sera le perfectionnement de soi : l’œuvre primordiale de l’homme n’étant que de se créer lui-même.
Verticalité
Seule une conscience verticale, une conscience totale de l’ ici et maintenant, nous permettrait de nous affranchir de ces deux illusions que sont le passé et le futur.
Charles Antoni
Fidèle à lui-même, Charles Antoni a gardé tout au long de sa vie, les options fondamentales qui valent objectifs indéfectibles : le socle n’a pas changé depuis ses premiers engagements et ses premiers voyages. Toujours revenir à ce qu’il appelle la Verticalité : L’instant présent est tout ce qui nous reste… Toute autre façon de voir ne nous ramènera qu’à une horizontalité soumise aux valeurs de profits de petits bourgeois lobotomisés et qui ne nous conduira qu’à notre propre perte. Le terme du voyage est identique à son Originel même si le voyage est infini… Baroudeur de l’absolu, il circule encore et toujours Sur la route … Il ne nous reste plus qu’à suivre les traces qu’il veut bien proposer, nous laissant, bien sûr, le loisir d’en disposer. Libre à nous de construire notre propre route…
Charles Antoni a appartenu de 1964 à 1968 à la troupe du Théâtre du Soleil. A partir de 1969, il effectue de nombreux voyages et séjours en Inde, en Asie-centrale, en Chine, au Mexique etc. Étudiant les différentes « traditions » du chemin qui mène à l’éveil du monde intérieur. En 1977, il fonde les éditions L’ Originel, dans une perspective d’ouverture, pour la connaissance de l’être et de ses possibles. Il anime, dans ce même temps, en tant que Rédacteur en chef, la revue L’ Originel, aventure éditoriale qui explore un corpus de références, sorte de « Trésor du Savoir ». Parallèlement il poursuit ses propres expériences d’écriture sur différentes filières littéraires et philosophiques.
Éditions L ‘Originel http://www.loriginel.com/