Oct 11 2017

Exister en pleine conscience?

QUESTION DE LA LECTRICE :

”Merci pour cette belle entreprise de partager pleinement et simplement ce qui, au fond, me semble être finalement le vrai “salut” pour tous.

Je ne suis pas une internaute très active, mais je suis en recherche permanente pour m’améliorer car je n’y arrive pas.

J’ai tout pour être heureuse, mais je reçois des critiques de toutes part dans mon entourage, parce que je suis trop agressive quand je parle, parce que je dicte aux autres qui vivent avec moi quoi faire et ne pas faire, et j’en passe…

Alors évidemment, je ne suis jamais satisfaite de ce que je vis…

je ne sais pas pourquoi je t’écris tout ceci, je me lance juste spontanément

En fait, je sais que j’ai un égo qui prend beaucoup de place.J’aimerais le faire taire et exister en pleine conscience, mais c’est plus facile à dire qu’à faire.

Si mes propos t’inspire de m’inspirer

bien le merci à toi.

boo”

Réponse:

Salut Boo et Merci de tes bons mots

L’ego peu prendre la place qu’il veut,  il est l’identité personnelle, l’acteur de sa propre histoire. Si tu désir qu’il se taise, alors ça ne peut pas marcher, la paix qui en résulte serait le fruit de l’effort, et une tension subtil dans le corps se ferait sentir même dans les moments de quiétude, comme si quelque chose redoutait le retour de l’ego. Lire la suite


Sep 1 2017

La pleine conscience

 

Patrice van Eersel, rédacteur en chef de la revue Nouvelles Clés, nous parle du livre « La pleine conscience » de Les Fehmi et Jim Robbins, paru aux éd. Belfond. Il nous explique très bien ce qu`est la présence.


Juin 21 2016

Comment faire taire mon ego et exister en pleine conscience?

 

QUESTION DE LA LECTRICE :

”Merci pour cette belle entreprise de partager pleinement et simplement ce qui, au fond, me semble être finalement le vrai “salut” pour tous.

Je ne suis pas une internaute très active, mais je suis en recherche permanente pour m’améliorer car je n’y arrive pas.

J’ai tout pour être heureuse, mais je reçois des critiques de toutes part dans mon entourage, parce que je suis trop agressive quand je parle, parce que je dicte aux autres qui vivent avec moi quoi faire et ne pas faire, et j’en passe…

Alors évidemment, je ne suis jamais satisfaite de ce que je vis…

je ne sais pas pourquoi je t’écris tout ceci, je me lance juste spontanément

En fait, je sais que j’ai un égo qui prend beaucoup de place. J’aimerais le faire taire et exister en pleine conscience, mais c’est plus facile à dire qu’à faire.

Si mes propos t’inspire de m’inspirer

bien le merci à toi.

boo”

Réponse:

Salut Boo et Merci de tes bons mots

L’ego peu prendre la place qu’il veut,  il est l’identité personnelle, l’acteur de sa propre histoire. Si tu désir qu’il se taise, alors ça ne peut pas marcher, la paix qui en résulte serait le fruit de l’effort, et une tension subtil dans le corps se ferait sentir même dans les moments de quiétude, comme si quelque chose redoutait le retour de l’ego.

Ça ne peut être que l’ego espérant la disparition d’un autre ego pour obtenir la paix, il ne peut pas se détruire, pas plus qu’il ne peut disparaître par ses propres efforts.

L’ego n’est déjà pas une expérience durable; Par exemple, quand tu écoute un film ou que tu t’adonne à une activité enivrante, il n’y a pas d’ego, même les problèmes de l’univers sont envoyé directe dans les toilettes . Quand tu reprends tes esprits, alors une conviction profonde te confirme que ton identité a disparu pendant la tâche et qu’elle est là maintenant pour savoir qu’elle était absente.

Y a t-il deux identité alors? Celle qui peut dire que l’autre identité a été absente doit nécessairement avoir été présente tout le long, et donc être antérieur à ce qui s’est absenté.

Est-ce illogique?

Cela implique tout simplement que ce qui n’est pas durable dans l’expérience est Ajouté à la conscience inconditionnée. Le corps, l’ego, le monde entier, les émotions, tout ça n’est qu’un habit momentané de la conscience. Ce qui est faux va et vient, ce qui est Vrai est durable et stable, c’est ce que tu es.

Qu’elle différence est-ce que ça fait?

Ça fait que il y a quelque chose d’antérieur à l’ego, qui n’est pas présent de temps en temps, il est présent maintenant, qu’importe si l’ego est en furie ou laisse place au plus grand calme.  C’est précisément là où tu dois mettre ton attention , à découvrir que cette présence est là en tout moment, cette conscience est là maintenant, elle est habillé du monde des formes, mais elle est absolument présente sans la forme également.

Autant te le dire tout de suite, sans elle il n’y a pas d’expérience, mais elle existe sans l’expérience,  c’est la seule substance qui peut se savoir, il n’y a rien d’autre, rien de rien qui a ce pouvoir.  Aucun objet ne peut se savoir, même le corps ne peut se savoir, il n’a pas pouvoir ; il y a quelque chose qui se sait, qui se sait exister, qui est consciente de sa propre existence. Peux-tu prendre quelques minute pour découvrir que c’est bien réelle, peux-tu prendre quelques minutes pour découvrir que toute l’expérience que tu expérimente est l’objet, devant la conscience qui est le sujet unique de cet aventure.

Le mental est comme un arbre; je suis toujours ébloui le matin lorsque je porte mon regard à la fenêtre et que j’y vois le soleil brillant de plein feu, le vert des feuilles, les jonquilles au vent, s’ouvrant avec une assurance d’horloger…  Et tout ça se produit sans une seule pensées, parce que la conscience est complète en pouvoir et en harmonie. L’ego pense que ses pensées et ses convictions valent quelque chose, mais elles ne peuvent rien faire naître, ce qu’il croit n’ouvrira pas les jonquilles aux premiers rayons du soleil, ce que l’ego possède ne permet pas à ce corps de fonctionner en un grand tout, ça ne permet pas non plus une vie longue et prospère…

Le mental est un arbre qui garde ses fruits pour lui, il ne veut pas partager son air alors il n’a que de maigres feuilles qui lui donne pas assez d’énergie pour repousser la menace des intempéries et des vers.  La création est un don, et quand une expression laisse pleinement l’intelligence de la vie la guider, l’expression s’épanouit et devient une source d’abondance pour elle même et les autres.

Si l’attention est ramené constamment sur la conscience et que le pouvoir de la conscience, doux et infini,  est réalisé, alors le mental retournera peu à peu à son état original, au don qu’il est. Il sera comme une glace dans un verre d’eau tiède, fondant peut à peu chaque conditionnement du passé et laissera place à la plus belle des expressions.

Ta tâche c’est de reconnaître cette présence, de prendre plusieurs moment par jour pour le réaliser et rester avec cette impression paisible et consciente d’être, ”Je Suis”.  À cette conviction, l’univers entier répond. Ce qui doit être résolu et redressé sera engendré par la conscience.

Amicalement,

Yuri

http://la-minute-de-conscience.com/presence